^

Notre classe

Conducteurs Hendaye/Bayonne

10 jours de grève et une action coup de poing, les cheminots d’Aquitaine se font entendre

Après 10 jours de grèves, les conducteurs de la ligne Hendaya/Bayonne se sont rendus, ce mardi au siège de la direction SNCF à Bordeaux pour exiger un rendez vous avec le directeur.

Il y a 10 jours, les conducteurs de la ligne Hendaye / Bayonne se sont lancés dans un grève très suivie (84 % d’après la CGT cheminots), pour protester contre un "plan de détachement" prévu par la direction. Mis en application en 2018 celui-ci va écarter six agents de l’unité Bayonne/Hendaye, qui comporte près de 80 agents aujourd’hui, ce qui s’apparente à un diminution des effectifs pour les travailleurs.

Leur grève étant ignorée, 47 travailleurs ont fait ce mardi le déplacement à Bordeaux pour envahir la direction régionale et exiger un rendez vous, cette journée est suivie à 93 % dans l’unité, le directeur a donc du recevoir les salariés.

Aucune garantie réel n’a été donnée, la direction restant sur sa position (dans un communiqué du 1 décembre) qui affirme avoir "une politique très volontariste pour le maintien de l’emploi", tout en annonçant des embauches futures et en minimisant les changements d’effectifs. Malgré cela les agents ont votés la reprise du travail, tout en prévenant être vigilants sur les suites, prêts à retourner au combat : "Nous réfléchissons aux prochaines initiatives, forts de notre motivation", assure le syndicaliste Julien Delion.

Crédit photo : ©DR




Mots-clés

Grève   /    SNCF   /    Notre classe