Société

Camille Senon opposée à Manuel Valls et à la Loi Travail

#23juin. La cégétiste de 93 ans, rescapée d’Oradour, défile aux côtés des travailleurs

Publié le 23 juin 2016

Cécile Manchette

Début juin, Camille Senon, rescapée du massacre d’Oradour-Sur-Glane perpétré le 10 juin 1944, a refusé d’être décorée par Valls au motif que dans « la situation actuelle », il est impossible pour elle d’accepter cette distinction alors même qu’elle se déclare «  totalement solidaire des luttes menées depuis deux mois par les salariés, les jeunes…. ». Une militante qui a choisi de se placer du bon côté de la barricade : celui des manifestants contre la Loi Travail.

C’est ainsi qu’on a pu apercevoir, jeudi 23 juin, Camille Senon défilant fièrement à Limoges dans le cadre de la 10ème manifestation contre la Loi Travail. Elle qui s’est indignée du recours du gouvernement à l’article 49.3, de la volonté de Valls et Hollande de faire passer leur loi Travail coûte que coûte au mépris de la pression de la rue, reste convaincue de la bataille à mener pour le retrait de cette loi.

Tout comme le recours au 49.3, les interdictions de manifester agitées par Valls cette semaine sont une atteinte aux droits démocratiques qui révoltent, émeuvent, de larges secteurs, et discréditent un peu plus le pouvoir en place à leurs yeux. Camille Senon a l’air de faire partie de ses militants de gauche qui ont rompu avec le gouvernement et qui ne lâcheront pas le morceau.

Continuons à descendre dans la rue, comme nous le montre Camille Senon du haut de ses 93 ans, la lutte c’est l’histoire d’une vie !