^

Monde

Stigmatisation

Australie/ Drogue. Le nouveau critère pour être dépisté ? Être chômeur !

Le gouvernement australien va instaurer des tests de dépistage de drogue pour les personnes au chômage.

Crédits photo : JEFF PACHOUD / AFP

En Australie, le gouvernement vient d’annoncer qu’il allait mettre en place des tests de dépistage de l’usage de la drogue envers les chômeurs, pour s’assurer que ces derniers ne dépensent pas leurs allocations en stupéfiants. Le test concernerait les personnes qui viennent tout juste de perdre leur emploi. Si les résultats du test s’avèrent positifs, les personnes concernées recevront une carte de débit les empêchant de retirer de l’argent liquide, et leur permettant uniquement de payer des produits de première nécessité (loyer, alimentation). Il s’agit pour le moment d’un test sur 5000 personnes habitant dans trois zones spécifiques, dont les eaux usées présentent un taux élevé de méthamphétamine. 

Le ministre de la protection sociale a déclaré « Nous pensons que ce système permettra d’assurer que des gens, à un moment absolument critique de leur vie quand ils cherchent un boulot, adoptent des comportements qui les aident et ne détruisent pas ce processus  ». Mais en réalité, cette mesure est extrêmement stigmatisante et représente une légifération des stéréotypes sur les personnes précaires.

De plus, ce nouveau coup dur pour la protection sociale australienne a un but économique et s’accompagne de toute une politique visant à baisser considérablement les allocations. En effet, le gouvernement avait également annoncé récemment qu’il réduirait les allocations pour les personnes qui ne se présentent pas à un entretien d’embauche, et avait déclaré vouloir économiser 600 millions de dollars australiens en quatre ans. Stigmatisation servant de chasse aux précaires, voila le credo choisi par le gouvernement australien.




Mots-clés

Répression   /    Monde