Politique

[VIDEO] Pas que la police…

« Tout le monde déteste le PS ! ». Le meeting de Valls sérieusement chahuté

Publié le 8 juin 2016

C’était une provocation, mais ni Valls, ni El Khomri, ni Cambadélis ne sont à ça près. Le meeting organisé par les services du Premier ministre dans le 12eme arrondissement, ce soir, en hommage à la Loi Travail, ne s’est tenu que grâce aux 200 cars de police, dénombrés par les médias, qui le protégeaient. A l’opposé de la salle, Cour Saint-Emilion, deux mille manifestants, grévistes, étudiants et jeunes, ont crié la détestation du PS avant le partir en manif sauvage.

Correspondants

200 camions de CRS et de gendarmes mobiles pour une capacité de 500 places à l’intérieur, c’était du jamais vu. Dans la salle, aux trois-quarts vide, les caméras des médias présents n’ont filmé que la tribune ? A l’extérieur, depuis 18h30, plusieurs centaines et bientôt 2000 manifestants, avec notamment la présence de la CGT 75, du NPA, du PCF et de Solidaires, scandant, aux policiers présents, « Tout le monde déteste le PS ».

Violemment gazés, les manifestants se sont repliés en direction de Bercy, où la circulation a été bloquée, avant de se diriger vers la Gare de Bercy, ouverte par les cheminots solidaires. Les rails ont donc servi de chemin de traverse pour plusieurs centaines de manifestants, qui ont réussi à échapper à la nasse géante, peu avant 21h. pendant ce temps, comme si de rien n’était, dans la salle de l’Aubrac, toujours autant protégés par la police, les ministres continuaient leur laïus dans une salle qui s’était un peu plus vidée.

Dans la solitude du champ d’épines où se trouve le gouvernement PS aujourd’hui, il faut donner un dernier coup de rein. Plus que jamais, avec les cheminots, les raffineurs, les éboueurs, les Havrais, toutes celles et tous ceux qui débrayent et manifestent, la Loi Travail n’est ni amendable, ni négociable. Et si les directions s’en donnaient la peine, il serait possible de faire reculer ce gouvernement, plus impopulaire et isolé que jamais, comme le meeting de Valls et ses ministres l’a prouvé ce soir encore.