^

Politique

Communiqué de presse de Sud Rail Midi-Pyrénées

Gilets Jaunes. La SNCF coupe toute possibilité de rejoindre Toulouse ce 8 décembre

Le syndicat Sud Rail de Midi-Pyrénées a publié un communiqué de presse, à propos du plan transport TER de la région Occitanie pour ce samedi 8 décembre. Sous le prétexte d'une grève de 8h à 8h59 des conducteurs, la direction de la SNCF a coupé toute possibilité de se rendre à Toulouse... jusqu'à 18h. Comme toute la semaine avec les mobilisations lycéennes, le préfet, avec l'appui de la direction de la SNCF et de Tisseo, vise à « diminuer artificiellement la contestation » des Gilets Jaunes. Nous relayons ci-dessous leur communiqué.

Crédits photo : Fred.Scheiber

Bonsoir,
 
Nous venons de prendre connaissance du plan transport TER de la région Occitanie pour demain samedi 08/12, et nous constatons l’absence de train reliant les territoires à la métropole toulousaine.

Le plan de transport de la SNCF a pour seul objectif de rendre impossible de se rendre sur Toulouse. Aucune substitution par bus, rendue obligatoire par la loi sur le service minimum, n’est prévue.
Il n’est en rien en relation avec le mouvement courant sur notre région (de 8h à 8h59) mais bel et bien en lien avec la manifestation des gilets jaunes. Peu importe les lignes il y a un trou entre 10h et 18h. Il est impossible de rallier toulouse dans l’après-midi. A n’en pas douter l’état par la voix du préfet a su faire le travail nécessaire pour diminuer artificiellement la contestation et surtout empêcher à toutes et tous d’aller manifester.

Ce plan de transport fait écho à la suspension des transports en commun (tram bus et métro) mise en place à chacune des manifestations lycéennes qui ont eu lieu cette semaine à Toulouse.
SUD-Rail ne peut que dénoncer ces décisions et réaffirme sa volonté de se mobiliser contre ce gouvernement antisocial et les agissements de la SNCF qui pour l’occasion redevient une entreprise d’Etat quand il s’agit d’empêcher les citoyens de se déplacer pour manifester. 
 
 
SUD-Rail Midi Pyrénées




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Toulouse   /    SNCF   /    Répression   /    Politique