^

Répression Administrative

La Sorbonne fermée par l’administration pour empêcher une Assemblée Générale

Alors qu'une assemblée générale devait avoir lieu place de la Sorbonne ce midi, le rectorat a fait fermé l'université de la Sorbonne et du Panthéon.

C’est une énième mesure de répression administrative du rectorat de la Sorbonne : fermer le centre alors que les étudiants voulaient simplement discuter avec leurs camarades de classe pour préparer une Assemblée Générale. Il faut dire que depuis 2006, la Sorbonne met en place toutes les mesures pour dépolitiser le centre : interdiction de diffuser des tracts ou de coller des affiches, interdiction de la tenue d’Assemblée Générale dans la fac.

Après une AG de 900 étudiants à Tolbiac (université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne) hier, qui a décidé de la reconduction du blocage jusqu’à demain, la direction a décidé d’un lock out général de l’université. Comme le dit un étudiant en M1 d’histoire place de la Sorbonne : "ce n’est pas à la direction de décider quand on va en cours ou non. Ce sont aux étudiants ! Si on veut bloquer, c’est notre droit de grève ! Sinon, qu’ils laissent chacun et chacune étudier".




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Tolbiac   /    Université Paris 1   /    mouvement étudiant   /    Emmanuel Macron