Notre classe

Une solidarité qui se renforce

Le 26 à Bordeaux. Des jeunes interpellés, libérés grâce aux dockers

Publié le 27 mai 2016

Suite à la manifestation sur Bordeaux ce 26 mai, 4 000 personnes ont défilé dans le centre ville. À 11h, les premiers manifestants se sont rassemblés place de la République. Du fait d’une forte affluence le cortège a démarré à 12h30. Un parcours classique a été effectué dans un esprit revigoré. Cette nouvelle journée des grèves et blocages s’inscrit dans un mouvement qui, et en dépit de la propagande des médias et du gouvernement, obtient de plus en plus la sympathie de la population jusqu’à celle de l’étranger. Ainsi, les esprits s’échauffent à Bordeaux…

Correspondantes

La répression policière n’a pas tardé à tomber, sur la cours de l’Intendance. Suite à des jets d’œufs colorés sur une banque, deux lycéens ont été arrêtés. L’un a été extirpé grâce à une forte solidarité militante, l’autre manifestant fut placé derrière un cordon de CRS.

Cet événement a stoppé le cortège qui a convergé rapidement vers l’endroit de l’arrestation du lycéen. Les camions syndicaux ont eu le bon réflexe d’appeler immédiatement à la libération du camarade, et ils ont été soutenus par la totalité des manifestants. Toutes les organisations se sont rassemblées sans distinction devant le cordon de CRS.

Il y a eu des nombreux blessés, la police traite les ouvriers et les étudiants en lutte comme des malfrats ! Mais les dockers sont arrivés en renfort…

Face à l’ampleur de la mobilisation et à un cortège entièrement solidaire, mais surtout face à la pression imposée avec l’arrivée des dockers de Bordeaux, qui se sont plantés devant les gendarmes, la libération du jeune camarade a enfin été obtenue.

La manifestation à ensuite repris son cours vers la place de la République avec un goût de victoire.