^

Notre classe

Journée de grève du 12 novembre

Lille : 1700 fonctionnaires en colère dans la rue

A l'appel de l'intersyndicale de la fonction publique, nous étions 1700 lundi après-midi à défiler dans les rues de Lille contre la politique anti-sociale du gouvernement.

14h30 place de Paris à Lille. Les organisations syndicales prennent place dans le cortège. En tête, le Snes et le Snuipp qui forment la tête de la manifestation. A la suite, on retrouve la CNT, le Sgen-Cfdt, l’Unsa, le Snalc, la CFE-CGC, l’Unef, solidaires et la CGT Educ’Action. Il y avait également la présence du NPA, de LO, de la FI et du PCF dans les rangs de la manifestation.

Pendant deux heures, le cortège a traversé les rues de Lille allant de la gare Lille Flandres à la Grand’Place jusqu’à la place de la République. Malgré la taillé réduite du cortège, en raison de l’appel à une date de mobilisation uniquement pour la fonction publique, nous étions 1700 à défiler.

La colère se faisait sentir dans les slogans qui réclamait plus de moyens pour l’éducation, plus de postes et pas de flics dans nos lycées. L’annonce du projet de suppression de 2650 postes dans le secondaire a mobilisé fortement. On pouvait lire sur les banderoles « Une école pour toutes et tous » ou encore « Pour une école émancipatrice ». Les éducateurs spécialisés étaient également partie prenante du cortège.

La mobilisation, même si elle reste isolée dans le calendrier syndical, montre néanmoins une certaine présence chez les enseignants et une volonté de ne pas en rester là dans les réformes en cours qui visent à libéraliser un peu plus l’école.




Mots-clés

Grève   /    Fonction publique   /    Education   /    Notre classe