^

Politique

Le doyen assume !

Montpellier : Après l’attaque des étudiants, le doyen de l’université se dit "fier" des agresseurs

Attaque de l’extrême-droite à la fac de Montpellier : Après que des étudiant-e-s mobilisé-e-s aient été matraqué-e-s, tazé-e-s, frappé-e-s au sang par une milice d'extrême droite cagoulé, avec des insultes racistes, le doyen de la faculté de Montpellier assume et en est même "fier".




Mots-clés

Plan Etudiants   /    mouvement étudiant   /    Extrême-droite   /    Répression   /    Politique