^

Politique

La devinette de l’été

Qui passe ses vacances chez un parrain corse ? Deux ministres de Macron !

Voilà un nouveau dossier qui fait tache pour Macron, alors que les vacances soi-disant bien méritées des ministres ne font que commencer. Selon Médiapart, Sébastien Lecornu et le fringant Gérald Darmanin ont choisi la Corse pour passer quelques jours. Un bel endroit, surtout quand on loue la villa d’un ancien parrain de la drogue.

Gilbert Casanova : ex-président de la chambre de commerce d’Ajaccio, politicien nationaliste et surtout lourdement condamné, en 2010, pour trafic de drogue international. Voilà le charmant personnage, propriétaire d’une jolie villa louée 4000 euros la semaine et donnant directement sur le golfe de Lava. C’est la maisonnette que Lecornu et Darmanin ont choisi pour aller à la plage. Etaient-ils au courant de l’identité du propriétaire ?

Selon Médiapart, Casanova et sa compagne, Christelle Godani, miss Corse 1993, ont accueilli les deux ministres à bras-ouverts, dimanche, à leur arrivée. Lecornu, lui, joue la carte de l’ingénuité. Contacté par une journaliste de la rédaction du journal en ligne, le ministre dit « tomber des nues ». « Cette villa a été louée par des amis de l’Eure, poursuit-il, avec qui nous partageons les frais de location. Je ne connais pas les propriétaires. Je dors et je bois du rosé, je commence juste à déconnecter. Vous êtes la première personne à me parler de cela ! ».

« Déconnecter » avec du rosé en compagnie d’un ancien spécialiste du trafic de drogue entre le Maroc et la France, connu pour être l’homme le plus puissant de l’île dans les années 1990, ça prête sérieusement à confusion. On savait que le « staff » des jeunes macronistes était composé de jeunes cadres dynamiques et surdopés, mais de là à présenter les choses en ces termes…

Lecornu et Darmanin, pourtant responsable des comptes publics à Bercy (et des histoires de détournement et de trafic, on suppose) semblaient donc ne pas être au courant de qui était Casanova. Au lieu de remercier la journaliste de Médiapart qui les a contactés pour savoir s’ils connaissaient le pedigree de Casanova et qui les a informés de l’identité du personnage, ils ont choisi de porter plainte. L’article, selon Darmanin et Lecornu, « n’a manifestement d’autre objectif que de nuire et d’annoncer des choses formellement inexactes ». Quelle ingratitude ! Pour l’instant, le contrat de location de la villa court jusqu’au 19 août. Les deux ministres sont toujours les pieds dans l’eau, en bonne compagnie.




Mots-clés

LREM   /    Emmanuel Macron   /    Politique