^

Notre classe

Victime de la précarité

Suicide d’un camarade ex-Goodyear : assez de vies broyées

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le suicide de Jean Guy, un camarade ex-Goodyear, qui se trouvait en situation de grande précarité financière. Toutes nos pensées vont à ses proches. Les suicides se multiplient à cause de la violence de la précarité et du chômage, Goodyear est le premier responsable. Une vie de plus broyée, nous relayons le message de Mickaël Wamen.

Crédits photo : Michel Spingler/AP/SIPA

IL FAUT QJE CELA CESSE BORDEL !!!!

Encore un de nos camarades qui a mis fin à ces jours, cela devient insupportable....

Les camarades tombent dans la merde financière totale, Avec la fin du chômage et l’arrivée vers rien ou presque, RSA, ASS ...

Goodyear doit réagir, cela n’est plus possible que les suicides se multiplient ....

Jean Guy a mis fin à ces jours hier, d’après les premières infos, il etait en très grande précarité financière....

Qui parle de cette purain de violence, personne ne s’occupe de la sitiation de mes anciens collègues à part une poignée d’entre nous qui essaient de trouver des solutions mais de Moins en Moins de solutions...

Jamais sur les pneus il ne sera indiqué le nombre de morts liés à cette délocalisation financière.....

Les actionnaires continuent à jouer avec les gens comme Avec des pions, le principal étant le profit maximum ....

Toutes nos pensées vont à sa famille.

Nous demandons aux dirigeants du groupe de répondre à nos demandes de rencontre, il est vital de trouver une solution pour que pkus jamais un ex Goodyear ne mette fin à ces jours, des familles sont anéanties, trop c’est trop....

Mickael WAMEN




Mots-clés

Goodyear   /    #AssezDeViesBroyées   /    Notre classe