^

Monde

Solidarité internationaliste

Vidéo. Des travailleurs en lutte en Argentine envoient leur soutien aux cheminots et étudiants mobilisés

Différents secteurs du Parti des Travailleurs Socialistes d’Argentine ont, en solidarité avec les cheminots et les étudiants mobilisés en France, réalisé plusieurs vidéos internationalistes, revendiquant le combat mené contre le gouvernement Macron, alors qu’eux mêmes se mobilisent et affrontent les plans de réformes austéritaires de la droite en Argentine.

Des travailleurs de différentes entreprises, des mineurs, des hospitaliers, des cheminots, et des étudiants manifestaient le 11 avril dernier en Argentine contre les licenciements qui ont lieu suite aux politiques libérales imposées par le gouvernement de Mauricio Macri, mais aussi pour le droit à l’avortement.

Le 13 avril, il s’agissait des différentes mobilisations organisées par la gauche Argentine du Frente de Izquierda face à l’ambassade du Brésil pour contester le coup d’Etat institutionnel mené par le gouvernement de Temer à travers l’incarcération de l’ancien président Lula Da Silva. Professeurs en lutte, accompagnés à Neuquén par Raul Godoy, député ouvrier de la céramique de Zanon, comme jeunesse étudiante et travailleuse manifestant contre la poussée réactionnaire des gouvernements en Amérique Latine, accompagnés par Myriam Bregman et Nicolas del Caño, ils en ont profité pour communiquer leur solidarité aux mobilisations en France, et leur revendication des acquis de Mai 68 : l’union des ouvriers et des étudiants.

Soutien de travailleurs depuis la manifestation du 11 avril à Buenos Aires :

(Vidéo filmée et montée par Pedro Scrouch)

Devant l’ambassade du Brésil le 13 avril, soutien d’enseignants militant dans le regroupement syndical combatif et antibureaucratique "La Marron", accompagnés de leur camarade Nathalia González Seligra, députée nationale du PTS et du FIT, enseignante et déléguée syndicale :

Soutien de jeunes du PTS et du collectif féministe Pan y Rosas, en compagnie des députés Nicolas Del Caño et Myriam Bregman :

Depuis la Patagonie argentine, soutien de Raul Godoy, ouvrier et délégué syndical à l’usine Zanon sous contrôle ouvrier, et d’étudiants en lutte :

Parce que le seul hymne que nous chantons est l’Internationale communiste, parce que nous ne nous soucions pas de la nationalité de qui que ce soit, parce que les frontières ne sont qu’un accord pour les affaires bourgeoises, parce que l’être humain est un être humain, quel que soit l’endroit où il est né ; parce que nous ne sommes pas individualistes, parce que nous sommes socialistes, parce que nous refusons d’accepter la division entre exploités et exploiteurs, parce que nous voulons un monde sans opprimés, parce que nous voulons faire preuve de solidarité, parce que nous voulons la justice, parce que nous croyons que le paradis est sur Terre, parce que nous luttons pour la liberté et la plénitude de l’être humain, parce que nous ne voulons pas survivre mais vivre, parce que nous refusons d’avoir une vie d’obéissance, parce que la vie est belle et que nous ne voulons pas qu’elle appartienne aux puissants à notre tour, parce que nous ne sommes pas des conformistes, parce que nous n’allons pas attendre que le monde change tout seul, parce que la seule façon de le faire, c’est ensemble : prolétaires de tous les pays, unissez-vous !




Mots-clés

mouvement étudiant   /    Cheminot-e-s   /    Vidéo   /    Internationalisme   /    Monde