Débats

En ouverture de la réunion publique du 18 octobre à l’Université de Toulouse le Mirail

[Vidéo] Emmanuel Barot : "Il y a une attaque en règle contre toute forme de pensée critique"

Publié le 20 octobre 2016

Ce mardi 18 octobre s’est tenue, à l’Université de Toulouse le Mirail, une réunion publique sur la répression, le racisme les violences policières, appelée par des professeurs du campus dans la foulée de la publication d’une tribune dans Libération. Emmanuel Barot, enseignant chercheur en Philosophie, a ouvert la discussion, estimant notamment qu’"il y a une attaque en règle contre toute forme de pensée critique qui est en train d’être portée au plus haut sommet de l’Etat" et que "rester silencieux face à cette réalité, ce serait abdiquer". Nous relayons ci-dessous cette intervention.