^

Notre classe

Après les annonces de Macron

À Condé, dans l’Indre, les Gilets Jaunes bloquent l’usine Louis Vuitton

Au lendemain des annonces de Macron, qu’ils jugent loin d’être satisfaisantes, des Gilets Jaunes de plusieurs villes de l’Indre ont constitué un barrage filtrant devant l’usine Louis Vuitton de Condé.

Crédit photo : NR

Le coup de poker de Macron, qui a annoncé une hausse du SMIC de façade ce lundi, est loin d’être suffisant pour calmer la colère de nombreux Gilets Jaunes. « D’accord, il abandonne les taxes supplémentaires sur les carburants, explique Thierry, un Issoldunois, aux journalistes de La Nouvelle République. « Il revient sur la hausse de la CSG pour les petites retraites, il augmente le Smic… Tout cela aurait suffi à éteindre la contestation il y a trois semaines mais là, c’est bien trop tard. Aujourd’hui, ça ressemble à des miettes »

C’est pourquoi dès mardi, les Gilets Jaunes de la région ont décidé de faire un barrage filtrant en laissant passer les voitures mais pas les camions, devant l’usine Louis Vuitton, symbole du luxe et de l’opulence, à Condé. « S’il le faut on va durcir et faire un blocage total » explique un autre Gilet Jaune aux journalistes.

Car la région est touchée comme de nombreuses autres par le chômage, la précarité et les suppressions d’emplois. Le combat des Gilets Jaunes, c’est aussi un combat contre le coût de la vie au quotidien, contre le gouvernement des patrons, qui n’ont que la misère et l’exploitation à offrir aux travailleurs. « Vuitton, c’est le luxe, expliquent les manifestants. Et pourtant, les salariés qui fabriquent les produits qui se vendent très cher doivent bosser dur pour toucher à peine plus que le Smic ! ».

Une combativité et une colère qui, n’en déplaisent à Macron, expriment une détermination sans faille des secteurs les plus précaires de la population dans leur lutte contre le gouvernement des riches et la vie chère.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Blocage économique    /    SMIC   /    Emmanuel Macron   /    Notre classe