^

Société

Violences policières, nouvelle victime

A Massy, Curtis, 17 ans, est mort en tentant d’échapper à la police

Massy a vécu trois nuits de révolte après la mort de Curtis, un adolescent de 17 ans, qui tentait d’échapper à la police. "Théo et Adama nous rappellent pourquoi Zyed, Bouna et Curtis ont fui la police", relayent les réseaux sociaux.

Vendredi 5 mai en fin d’après-midi, Curtis, un adolescent de 17 ans originaire de Massy, dans l’Essone en banlieue parisienne, circulait dans un quad apparemment sans casque dans la ville limitrophe d’Antony (Hauts-de-Seine), lorsqu’il prend la fuite pour éviter d’être interpelé par des agents de la Brigade anti-criminalité (BAC).
Le récit de la police raconte que le jeune aurait amorcé « à vitesse très élevée » un virage à droite et percuté « violemment » un bus déjà « engagé dans l’intersection », selon les précisions données par le procureur. Cette version est contestée par certains témoins, qui assurent que c’est le véhicule de police qui aurait heurté le quad que conduisait Curtis. Hospitalisé dans un état grave, l’adolescent est décédé dans la nuit même de vendredi.
La mort de Curtis fait penser à celle de Zyed et Bouna qui, poursuivis par la BAC, se sont précipités dans une zone dangereuse et sont morts électrocutés, en 2005. C’est aussi par crainte des représailles et parce qu’il n’avait pas ses papiers sur lui qu’Adama Traoré , en juillet 2016, a fui un contrôle de police et a fini étouffé au fond d’un commissariat.
La mort de Curtis a provoqué une vive émotion dans le quartier du Grand Ensemble à Massy, où le jeune habitait. Plusieurs manifestations demandant justice pour Curtis ont eu lieu, ainsi que des affrontements provoqués par la colère et par la forte présence de forces de l’ordre. De nombreux jeunes de Massy contestent la version relayée par les médias mainstream et accusent la police d’avoir percuté le quad de Curtis entraînant sa mort.




Mots-clés

Adama Traoré   /    Racisme   /    Violences policières   /    Répression   /    Société