^

Société

L’État y est favorable

Bolloré N° 2 chez Renault, la succession reste en famille (de milliardaires)

Sauf énorme surprise de dernière minute, le conseil d'administration de Renault devrait nommer Thierry Bolloré, actuel directeur délégué de la compétitivité, numéro 2 du groupe. Si Carlos Ghosn sera reconduit en juin prochain comme PDG, cette nomination s'inscrit dans le cadre d'un « processus progressif » de succession.

Les grandes manœuvres sont à l’œuvre pour remplacer Carlos Ghosn à la tête de Renault. Et le suspense ne semble pas être de mise. C’est ainsi que Thierry Bolloré, cousin éloigné de Vincent, sera intronisé numéro 2 du groupe ce jeudi, dans la perspective de remplacer le « big boss » dans les prochaines années. Un « deal » présenté comme un « processus progressif » de succession par le gouvernement, qui détient 15% du capital de la multinationale française.

Thierry Bolloré, 54 ans, passé par Michelin et Faurecia, devra cependant patienter pour prendre les commandes de Renaud. En effet, Carlos Ghosn devrait voir son mandat de PDG renouvelé lors de l’assemblée générale du groupe en juin prochain. La raison ? Sécuriser le partenariat Renault-Nissan-Mitsubushi, qui a permis de briguer le leadership de la vente de véhicules légers en 2017. Les 10,6 millions de ventes de cette alliance a ainsi permis de devancer Volkswagen et ses 10,5 millions de véhicules vendus.

Dès lors, l’État entend effectuer la passation de pouvoir en douceur, pour ne pas mettre en péril l’alliance et son leadership, tout en confiant « l’affaire » à une famille incontournable du capitalisme français, et ce alors que 7500 emplois ont été supprimés sur la période 2013/2016.

Une passation de pouvoir « en famille » pour les grands capitalistes français qui n’annonce en aucun cas de meilleures conditions de travail pour les ouvriers de chez Renault. Il n’y a qu’à voir la brutalité du cousin lors de sa prise de pouvoir chez I-Télé pour s’en convaincre.

Crédits photo : Reuters




Mots-clés

Carlos Ghosn   /    Renault-Nissan   /    Société