^

Notre classe

Contre les mensonges médiatiques

Ces 13 bulletins de paie de cheminots qui ne vous feront pas rêver

En pleine polémique sur la réforme de la SNCF, alors que BFMTV a publié une grille de salaires des cheminots affichant un salaire minimum de 2103€ brut, soit 1619€ net pour les agents de la catégorie la plus basse, les bulletins de paie des « privilégiés » du rail révèlent que la réalité est tout autre. Nous en publions ici une sélection, ainsi que quelques indications utiles pour comprendre ces fameux bulletins aux primes mythiques.

Nous précisons que la totalité de ces salariés de la SNCF travaillent à temps plein, pour la plupart travaillant le week-end et les jours fériés, et pour certains travaillant de nuit, voire en 2x8 ou en 3x8 (l’employé alterne une semaine du matin, une semaine de l’après-midi, puis une semaine de nuit). Certaines fiches de paie remontent à plusieurs années mais les salaires ont très peu évolué depuis, contrairement au coût de la vie.

1) Opérateur de maintenance : 1037,69€ net

2) Agent logistique, 1 an d’ancienneté : 1159,12€ net

Le montant du loyer est ajouté au montant net à payer. Le montant brut est en dessous du SMIC de 2003, qui était alors de 1430,22€ brut, contre 1050,02€ brut sur cette fiche de paie.

3) Aiguilleur, 2 ans d’ancienneté : 1289,66€ net

4) Opérateur de maintenance, 8 ans d’ancienneté : 1297,97€ net

La grille de BFMTV prévoit pour un technicien de rang B une rémunération de 2036€ brut soit 1776€ net.

5) Agent de maintenance : 1362,71€ net

6) Aiguilleur, 3 ans d’ancienneté : 1547,86€ net

Nous avons ajouté au montant net les déductions de frais de mutuelle et prêt immobilier.

7) Agent administratif, 18 ans d’ancienneté : 1690,91€ net

En ajoutant au montant net les jours de grève déduits du salaire : encore un mythe…

8) Conducteur de train, 4 ans d’ancienneté : 1895,58€ net

Nous avons ajouté au montant net les déductions de frais d’assurance et séjour en centre vacances. On remarquera que le solde brut de l’agent est ici de 1317,50€ brut, alors que le SMIC brut en 2015 était de 1457,52€, soit un salaire 140,02€ en dessous du SMIC.

9) Cadre commercial : 2285,83€ net

En ajoutant les frais de mutuelle et assurance.

Non, les jours de grève des cheminots ne sont pas payés…

En témoignent par exemple ces bulletins de salaires de cheminots ayant fait grève en 2003, 2010 et 2014, comme d’autres ci-dessus.

Comment lire un bulletin SNCF ?

Nous relayons les explications de la page Facebook « SNCF, le salaire d’un nanti » :

« - Le temps contractuel : Ici c’est un temps plein, 100% soit 151,67, ni plus ni moins que n’importe qui...

- Le traitement : Il s’agit du solde brut de l’agent. Ce montant est obtenu grâce à une grille de référence.

- Prime traction : cette prime est LA grosse variable du salaire... Plusieurs paramètres rentrent en compte pour son calcul : distance parcourue, type de ligne, nombre d’heures passées aux commandes du train, type de matériel (électrique, diesel ou charbon) ; comme vous l’aurez compris les locomotives charbon ne traversant plus les gares, la fameuse prime charbon très chère à notre ami Pernaut a disparu depuis fort longtemps de nos feuilles de paye...

- le salaire brut mensuel avant cotisation : bon là rien d’exceptionnel, le fonctionnement est le même que dans le privé... on prend le salaire de base, on ajoute les primes puis on taxe le tout...

- Alloc de déplacement roulant : il s’agit tout simplement d’une indemnité de déplacement payée par la boîte comme dans le privé. Ce montant est obtenu en suivant la grille des indemnités de déplacement éditée par la CAF, seule et unique grille légale pour tous les travailleurs de France...

- Allocation familiale supplémentaire : voici le premier avantage des agents SNCF... La SNCF donne une allocation familiale aux agents ayant au moins un enfant à charge... La non plus rien d’exceptionnel puisque les grosses entreprises ont toutes un système similaire (prime de crèche, allocation supplémentaire, bonification de jour de congé ou autre avantage suivant les entreprises).

- Mutuelle : choix personnel du cheminot. »

Pour poursuivre la série et contrer la propagande médiatique anti-cheminots, nous invitons tout salarié de la SNCF à nous transmettre son bulletin de salaire ou tout témoignage concernant ses conditions de travail à siterevolutionpermanente@gmail.com.




Mots-clés

Rapport Spinetta   /    Cheminot-e-s   /    médias   /    SNCF   /    Notre classe