^

Société

Dans le Gers

Au commissariat d’Auch, on fait signer les procurations avec un stylo Marine Le Pen

A quelques jours du second tour des présidentielles, un homme de 33 ans habitant dans l’Aude se voit contraint de faire une procuration pour le second tour. Il se rend au commissariat d’Auch où on lui tend un stylo au couleur de Marine Le Pen.

Mardi 2 Mai dans la matinée, Mathieu Belliot-Mathieu se rend au commissariat d’Auch pour réaliser sa procuration pour le second tour. La personne en charge des procurations pré-remplit le formulaire avec un stylo où on peut lire « Marine ». Lorsqu’il lui demande son stylo pour compléter le document, il réalise que c’est un stylo aux couleurs du FN.
En voyant passer la commissaire il l’interpelle et lui rappelle le principe de neutralité républicaine. La commissaire s’excuse, invoquant pour justifier cet acte la jeunesse. Elle ajoute qu’une enquête sera menée car ils ne savent pas à qui appartient ce stylo. Sauf que ce stylo était utilisé par le personnel en charge des procurations qui fait partie du corps de police.

En l’occurrence, cela montre que non seulement la police vote FN mais qu’elle se sent encouragée à le revendiquer ouvertement, jusqu’à influencer voir à provoquer les électeurs lorsqu’il s’agit signer une procuration en vue du second tour. Mais cela n’est pas si étonnant, alors que depuis plusieurs mois, elle est encouragée au travers des lois sur la légitime défense, que le FN défend aussi, et qu’elle vote de plus en plus en faveur de l’extrême droite, autour de 70% selon les sondages d’opinion. La présence de ce « goodie de la candidate d’extrême droite » au sein de ce commissariat n’est qu’une illustration de plus du fait que cette police est bien raciste et xénophobe, de par son orientation politique, elle qui revendique la candidate frontiste et donc toutes les mesures ultra-sécuritaires et répressives que celle-ci porte depuis des décennies.

Crédits photo : DDM MC




Mots-clés

Présidentielles 2017   /    FN   /    Société