^

Politique

Tout le monde dans la rue

Lille : large mobilisation ce 22 mars !

A Lille, la manifestation appelée à 14h30 à la Porte de Paris a rassemblé largement ce jeudi 22 mars avec un cortège imposant de près de 10 000 manifestants.

A 14h30 à la Porte de Paris, les manifestants sont déjà très nombreux à s’être mobilisés contre Macron et la casse du service public. Les cortèges de la CGT ouvrent la voie tandis que les jeunes venus des facs et des lycées forment un deuxième cortège où l’on retrouve Solidaires étudiant, l’UNEF, les JC, l’UNL. L’ambiance est à la détermination avec les slogans « le savoir n’est pas une marchandise et l’université pas une entreprise » et « facs ouvertes aux enfants d’ouvriers et facs fermées aux intérêts privés ».

La manifestation qui s’est d’abord dirigée vers la gare Lille Flandres avant de rejoindre la Grand’Place puis la rue de Solférino et la place de la République a mobilisé les organisations syndicales FO, FSU, SNESUP, SUD, UNSA CFTC, CFE CGC, FA, CNT, avec un cortège important pour les enseignants. On retrouvait également des organisations politiques dans les cortèges, NPA, LO, FI, PCF, Générations.

Parmi les secteurs mobilisés, on retrouvait en tête de manifestation des cheminots qui n’étaient pas allés à la manifestation parisienne mais qui étaient mobilisés contre la réforme du rail. On retrouvait également des personnels des EPHAD, des retraités, des enseignants, qui se sont fortement mobilisés dans les écoles sur la métropole lilloise, et des étudiants qui sont venus des facs pour manifester contre la sélection. On retrouvait aussi des lycéens mobilisés contre Parcour’Sup et la sélection comme ceux de Montebello qui ont bloqué leur établissement ce matin.

Dans la région, plusieurs manifestations de moindre ampleur mais qui témoignent d’une grande détermination ont aussi eu lieu. A Boulogne-sur-mer, près de 1000 personnes ont défilé dans les rues. Il y a eu des manifestations et mobilisations à Valenciennes, Dunkerque, Lens et Douai pour défendre le service public contre les attaques du gouvernement.

Le sentiment général qui ressort de cette mobilisation est qu’elle a fait mentir les pronostics qui prévoyaient moitié moins de manifestants dans les rues. Cette mobilisation du 22 mars est un premier pas vers les autres mobilisations nécessaires pour faire plier le gouvernement car il faudra plus qu’une journée de grève pour gagner contre Macron et son monde.










Mots-clés

Lille   /    Manifestation   /    Emmanuel Macron   /    Politique