Section

Présidentielles 2016 aux Etats-Unis

Investiture de Trump : un show digne de l'élite politique américaine

Dans le plus pur style de l’establishment

Investiture de Trump : un show digne de l’élite politique américaine

Durant son discours d’investiture, Trump a largement attaqué l’establishment politique États-Unien et affirmé que les choses allaient désormais changer, que le « peuple allait reprendre le pouvoir ». Mais la physionomie de cette cérémonie d’investiture, dans le plus pur style des shows démesurés de l’élite politique américaine, a au contraire montré à quel point le magnat de l’immobilier new-yorkais était à l’aise dans ce style.

USA. Trump ne nie pas l'ingérence de la Russie dans les élections, mais minimise les faits

Cyberattaque du Kremlin pour délégitimer Clinton

USA. Trump ne nie pas l’ingérence de la Russie dans les élections, mais minimise les faits

Alors que Donald Trump avait multiplié les gestes d’ouverture à destination de la Russie durant sa campagne, il a pendant longtemps nié l’implication de la Russie dans l’affaire du piratage des e-mails de l’équipe de Clinton, en opposition aux déclarations d’Obama et des agences de renseignement américaines. Pour la première fois, il semble faire machine arrière.

Les racines du trumpisme

Où vont les Etats-Unis ?

Les racines du trumpisme

La nomination et l’élection de Donald Trump sont le dernier chapitre dans une lutte pour la direction du Parti républicain qui dure depuis l’éclatement de la récession mondiale et la victoire électorale du Parti démocrate en 2008. Le capital a repoussé avec succès la première vague de radicalisation des membres issus des classes moyennes dans le Parti — le Tea Party — pendant les élections législatives en 2014, mais n’a pas totalement vaincu les rebelles. Au contraire, ils se sont radicalisés et viennent de déplacer les capitalistes jusqu’alors hégémoniques à la tête du Parti, du moins temporairement.

Piratage informatique. Obama accuse Poutine d'avoir truqué les élections US

Affaire des emails

Piratage informatique. Obama accuse Poutine d’avoir truqué les élections US

Les tensions entre les USA et la Russie ne sont pas prêtes de s’apaiser. Depuis quelques jours, Barack Obama et ses proches multiplient les déclarations mettant en cause le gouvernement russe, et à plus forte raison Vladimir Poutine, dans l’affaire du piratage des mails de l’équipe de campagne de Clinton.

Vidéo-Replay. Revoir la Conférence "Trump à la Maison Blanche" animée par Révolution Permanente

Où vont les Etats-Unis ? Où va le monde ?

Vidéo-Replay. Revoir la Conférence "Trump à la Maison Blanche" animée par Révolution Permanente 

Ce vendredi soir se tenait à la librairie Résistances la version « parisienne » de la conférence-débat « Trump à la Maison Blanche : Où vont les Etats-Unis ? Où va le monde ? » , organisée en simultané avec d’autres villes par Révolution Permanente. Près de 80 participants ont assisté à la conférence introduite par Juan Chingo, journaliste spécialisé en économie et politique internationale et Sean Matewan, correspondant à Paris du quotidien numérique Left Voice. Le débat était animé par Daniela Cobet, membre du Comité exécutif du NPA et et du comité de rédaction de Révolution Permanente.

Conférence Trump / Toulouse. Près de 80 participants pour la première de Révolution Permanente

Une première et un succès dans la ville rose

Conférence Trump / Toulouse. Près de 80 participants pour la première de Révolution Permanente 

Ce vendredi soir se tenait la version « toulousaine » de la conférence-débat « Trump à la Maison Blanche : Où vont les Etats-Unis ? Où va le monde ? » , organisée en simultané avec d’autres villes par Révolution Permanente. Il s’agissait de la première apparition publique dans la ville rose, et avec près de 80 participants, la réunion a été succès enthousiasmant pour la suite.

#EchosDuMirail. De Trump à Fillon : Inquiétudes, rejets et dégoûts chez les étudiants du Mirail

La parole aux étudiants

#EchosDuMirail. De Trump à Fillon : Inquiétudes, rejets et dégoûts chez les étudiants du Mirail

Nouvelle rubrique sur Révolution permanente ! Chaque semaine, nos correspondants iront à la rencontre des étudiants du Mirail, à Toulouse, pour recueillir leurs avis sur les points chauds de l’actualité, tant au niveau international, national ou local, et ouvrir le débat. Pour ce premier #EchosDuMirail, les thèmes abordés se focalisent sur l’élection de Donald Trump aux États-Unis, le premier tour de la primaire de la droite et les élections 2017. Entre inquiétudes, rejets et dégoûts, morceaux choisis.

Manifestation anti-Trump à Paris. 1000 personnes contre le racisme, le sexisme et les LGBTphobies

De New York à Paris, des opprimés répondent à Trump

Manifestation anti-Trump à Paris. 1000 personnes contre le racisme, le sexisme et les LGBTphobies

Ce samedi après-midi à Paris, près d’un millier de personnes ont manifesté dans une ambiance déterminée contre Donald Trump et toutes les formes d’oppressions qu’incarne le nouveau président. Un cortège dynamique, constitué de bon nombre d’américains étudiant ou travaillant en France, mais pas seulement, a ainsi défilé pendant plusieurs heures dans les beaux quartiers de Paris, scandant des slogans contre le racisme, l’islamophobie, le sexisme et la LGBTphobie, en défense des réfugiés et des droits de tous les opprimés. Une lutte qui ne s’arrête pas aux frontières des Etats-Unis, comme ont souhaité le démontrer les nombreux manifestants qui ont exprimé leur colère aux 4 coins des Etats-Unis les jours suivant l’élection du président xénophobe et sexiste, mais également dans plusieurs villes d’Europe comme Londres, Berlin, Bruxelles, et Paris.

Trump : le mélange explosif du risque géopolitique et de l'agressivité économique (III)

Etats-Unis

Trump : le mélange explosif du risque géopolitique et de l’agressivité économique (III)

Trump et la politique étrangère nord-américaine. Entre unilatéralisme américain et équilibre des pouvoirs sur le plan géopolitique, une offensive économique pourrait bien s’exercer contre la Chine, les pays semi-coloniaux et l’Allemagne, principal rival impérialiste. Après la première et la seconde, nous publions ci-dessous la dernière partie de cet article d’analyse.

Soutenu par le Ku Klux Klan, les néonazis : Qui est Stephen Bannon, le bras droit de Trump ?

Le « conseiller stratégique » de Trump : un suprémaciste blanc, leader de l’Alt-Right

Soutenu par le Ku Klux Klan, les néonazis : Qui est Stephen Bannon, le bras droit de Trump ?

Décidément, Donald Trump maîtrise l’art du contre-pied. Après avoir adouci quelque peu son discours et nommé des personnalités « raisonnables » pour l’establishment américain, voici que le néo-président a nommé Stephen « Steve » Bannon a l’une des plus hautes fonctions de la Maison-Blanche. Les courants suprémacistes blancs et les mouvances néo-nazies américaines ont, d’ores et déjà, affiché leur total soutien à cette figure de l’extrême droite.

Dans le miroir de Donald Trump

Edito

Dans le miroir de Donald Trump

Trump est loin d’être un inconnu pour la bourgeoisie américaine : il est issu de son camp. Son élection, cependant, suscite autant de perplexité, chez les plus lucides de ses représentants, que d’inquiétude. A la différence de Clinton, pourtant classée « à gauche » ou dans le camp des « progressistes » dans les médias français, Trump n’était ni le candidat de marchés, ni celui du grand patronat. Sa victoire, avec un langage outrancier, ouvertement réactionnaire, suscite néanmoins des vocations.

Trump, J+1. La haine et la peur libérées.

Témoignage

Trump, J+1. La haine et la peur libérées.

« Je suis militant d’extrême gauche en France. Je ne suis pas blanc. Je ne suis pas hétérosexuel. Je ne suis pas cisgenre*. Aujourd’hui, en lisant tous les témoignages de victimes des haines liées à l’élection de Donald Trump, au beau milieu de mes luttes contre le capital et toutes les oppressions qui le constituent organiquement, un effroi sans précédent m’a traversé.

Même South Park pariait sur la victoire de Clinton

Les auteurs de la série ont dû modifier l’épisode qu’ils avaient prévu

Même South Park pariait sur la victoire de Clinton

Les écrivains de South Park ont dû modifier un de leur épisode : ils pensaient que Clinton allait gagner. La série humoristique, qui cherche à réagir à l’actualité mondiale et dont les épisodes sont écrits juste avant d’être diffusés n’avait pas prévu la victoire de Trump et a donc dû changer de scénario.

US. Election de Trump. L'analyse de Bhaskar Sunkara

Les élections américaines selon la gauche radicale

US. Election de Trump. L’analyse de Bhaskar Sunkara

Dans une interview réalisée par La Izquierda Diario TV au lendemain de la présidentielle américaine, Bhaskar Sunkara, fondateur et directeur éditorial de la revue de gauche radicale Jacobin, revient sur la victoire de Donald Trump, la situation actuelle de la gauche radicale et de la classe ouvrière ainsi que les perspectives politiques en germe aux États-Unis.

Trump élu, les témoignages de violences ne se comptent déjà plus. Compilation

Jour 1 dans l’Amérique de Trump

Trump élu, les témoignages de violences ne se comptent déjà plus. Compilation

Cela fait deux jours à peine, et déjà les violences se sont démultipliées. Depuis la France, on voit que l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis permet le déferlement d’une puissante vague d’expression raciste, sexiste, xénophobe, islamophobe, homophobe, transphobe, voire relevant du nazisme, à propos des minorités opprimées. On le voit ici au travers de nombreuses compilations qui naissent sur les réseaux sociaux et répertorient un nombre impressionnant de violences qui ont fait suite à la victoire de Trump, dont notamment le journaliste et activiste Shaun King sur sa page Facebook, et une page Twitter intitulée « Day 1 In Trump’s America » (« Jour 1 dans l’Amérique de Trump »).

Mélenchon, Sanders et le populisme de gauche

« Bernie aurait pu gagner… »

Mélenchon, Sanders et le populisme de gauche

Profitant du succès de Trump et du choc qu’il a produit, Mélenchon se fait le soutien d’un « peuple populaire » qui faute de représentation s’est « démobilisé » tandis que la « droite populaire » s’est mobilisée autour de Donald Trump.

Sanders, nouvel allié de Trump ?

Virage sur l’aile (gauche)

Sanders, nouvel allié de Trump ?

Alors que des milliers d’Américains se mobilisent dans les rues de nombreuses villes pour protester contre l’élection de Donald Trump, les candidats vaincus et leurs soutiens, tout juste remis du choc de la défaite, ont enfin réagi. Si la déclaration de la candidate démocrate Hillary Clinton qui appelle les électeurs à respecter le résultat du vote et se propose de travailler aux côtés du nouveau président censé représenter l’ensemble des citoyens dans un cadre d’union nationale pourrait en étonner certains, celle de Bernie Sanders, candidat de l’aile gauche du Parti Démocrate à la primaire, est surprenante à plus d’un titre ! Il se propose en effet de travailler aux côtés du nouveau président dans la mesure où celui-ci souhaiterait réellement « améliorer la vie des familles de travailleurs ».

[Vidéo] 20.000 personnes en manifestation sauvage contre Trump à New York

Loin de faire l’unanimité...

[Vidéo] 20.000 personnes en manifestation sauvage contre Trump à New York

Au lendemain de l’élection de Donald Trump, plus de 20.000 personnes ont manifesté, de nuit, dans les rues de New York. Défiant la police, travailleurs, étudiants, femmes, personnes racisées et opprimées ont scandé leur colère contre le multimilliardaire raciste et sexiste qui s’apprête à diriger la première puissance mondiale.

Homophobe, ultra-bigot et raciste. Mike Pence, un vice-président à la droite de Trump ?

Quasiment pire que son patron…

Homophobe, ultra-bigot et raciste. Mike Pence, un vice-président à la droite de Trump ?

Le monde entier parle del’élection de Donald Trumpet de son caractère profondément réactionnaire, mais quasiment personne ne parle de celui qui va être son vice-président. Qui est Mike Pence ? Il se décrit lui-même comme « un chrétien, conservateur et républicain, dans cet ordre ». On croyait avoir tout vu avec Donald Trump, mais Mike Pence nous « surprend » : homophobie, sexisme, conservatisme à outrance, voilà ce que distille le nouveau vice-président des Etats-Unis. Ses cibles privilégiées : les femmes et les homosexuels.

Face à la victoire de Trump. Pourquoi remettre la révolution et le communisme au goût du jour ?

Elections américaines

Face à la victoire de Trump. Pourquoi remettre la révolution et le communisme au goût du jour ?

C’est un tremblement de terre politique mondial. Tout le monde le dit. C’est le résultat du mécontentement contre « l’establishment ». Les « perdants de la globalisation » ont voté pour le candidat se présentant hypocritement comme « anti système ». Les raisons pour les classes populaires de rejeter « l’élite » et ses politiques néfastes étaient (et sont) très nombreuses effectivement. Cependant, l’élection de Trump, ainsi que le vote pour le « Brexit » et la montée des courants populistes à travers l’Europe, ne sont que des expressions réactionnaires de ce mécontentement populaire profond. Face à l’establishment et les alternatives réactionnaires il est donc urgent de commencer à construire une alternative qui réponde réellement aux problèmes des travailleurs et des masses opprimées, qui s’attaque à la racine du problème : le système capitaliste.

Marine Le Pen est-elle la Trump française ?

Similitudes et (petites) différences

Marine Le Pen est-elle la Trump française ?

La victoire surprise de Trump a été célébrée très vite par le Front National, et en général par les partis d’extrême droite de par le monde. Les similitudes entre Trump et Marine Le Pen, en termes de programme et de discours, ont amené de nombreux médias à faire le parallèle entre eux. Parfois avec justesse, parfois rapidement.

18 choses que Donald Trump a dites sur les femmes

18 choses que Donald Trump a dites sur les femmes

Les jours ont passés depuis que Trump s’est élancé avec toujours plus de force jusqu’aux portes de la Maison blanche, gagnant tout autant la haine et l’affection des États-Unis et du reste du monde. Ses commentaires continuels sur les latinos et sur les femmes - qui semblent être ses thèmes favoris - ont poussé à ce qu’on dise de lui qu’il est « inexplicablement attaché à des sentiments anti-immigrants, anti-latinos et misogynes », comme l’ont dit récemment deux députés démocrates. Et en effet, tout cela, il l’est. Et ce genre de critiques semble même le motiver et le faire apprécier d’autant plus. De sorte que, que vous le croyez ou non, ces 18 phrases que nous présentons ci-dessous, sont bel et bien sorties de sa bouche.

 USA. La jeunesse contre Trump

Un rejet massif chez les 18-34 ans

USA. La jeunesse contre Trump

C’est un résultat qui illustre à merveille la fracture générationnelle qui traverse la société américaine. En effet, si on se concentre sur la tranche d’âge 18-34 ans, Donald Trump n’aurait été vainqueur que dans ... 5 états, totalisant seulement 23 grands électeurs.

Élection de Trump. Hollande joue la carte du vote utile, Valls pioche dans le programme de la droite

L’exécutif socialiste sur la brèche pour tenter de capitaliser

Élection de Trump. Hollande joue la carte du vote utile, Valls pioche dans le programme de la droite

La victoire de Donald Trump aux élections américaines a, bien entendu, suscité de nombreuses réactions partout dans le monde. Et l’exécutif français ne fait pas exception. Mal en point dans les sondages, Hollande et sa clique tente de capitaliser … entre discours de méfiance envers le nouveau président américain et chantage au vote utile. Valls quant à lui, préfère les cartes frontières, immigration, terrorisme et islamisme.

0 | 30 | 60