×

Palestine

Après la trêve, Israël compte aller au bout du massacre : soyons massifs dans la rue ce samedi !

Alors que la trêve a pris fin ce vendredi, les bombardements ont déjà repris, tuant de nombreux Palestiniens. Il faut continuer à élargir et structurer la mobilisation contre le génocide et pour mettre fin à la situation coloniale en Palestine. Soyons massifs ce samedi !

1er décembre 2023

Facebook Twitter
Après la trêve, Israël compte aller au bout du massacre : soyons massifs dans la rue ce samedi !

Ce vendredi, la trêve débutée la semaine dernière a pris fin. Comme l’avait promis l’État d’Israël, le massacre a repris avec force, tuant plus d’une centaine de Palestiniens dans des bombardements dès vendredi matin. Une trêve déjà très limitée puisque, en dépit de l’arrêt des combats à Gaza, les attaques meurtrières de l’armée et des colons se poursuivaient en Cisjordanie, tuant notamment deux enfants de 8 et 15 ans.

L’État d’Israël a ainsi montré qu’il n’était pas près d’arrêter le massacre. Et si les États impérialistes font mine de vouloir tempérer Netanyahou, sous pression de la mobilisation internationale qui se poursuit, avec une vague de soutiens de féministes à la Palestine partout dans le monde le 25 novembre, ils maintiennent un soutien indéfectible à l’État colonial. De leurs côtés, les bourgeoisies arabes se contentent de chercher à canaliser le soutien à la Palestine, tout en craignant de grandes mobilisations populaires.

C’est par la solidarité ouvrière et populaire avec la Palestine, qui se déploie dans les rues du monde entier, qu’il est possible de freiner l’offensive d’Israël. En France, les étudiant·e·s montrent la voie et se sont mobilisés par centaines partout dans le pays ce mercredi 29 novembre. Quelques jours plus tôt, ce sont les militantes féministes qui, en France et dans le monde, affichaient leur convergence avec le soutien à la Palestine.

Une solidarité internationaliste qui continue à valoir des attaques répressives de l’Etat, du régime et de militant·e·s soutenant la politique de l’Etat d’Israël. Ainsi, suite au 25 novembre, une campagne dans les médias contre les féministes a cherché à criminaliser une nouvelle fois le soutien à la Palestine, allant jusqu’à accuser Du Pain et des Roses d’antisémitisme et à harceler en masse #NousToutes. La même semaine, Gaëtan Gracia, militant à la CGT et à RP était convoqué par la police.

Si l’Etat continue de s’en prendre aux soutiens de la Palestine, c’est qu’il craint que ce mouvement soit l’étincelle dans une situation de crise profonde. Alors que se poursuivent les offensive contre les travailleurs, à l’image de la nouvelle réforme contre les chômeurs seniors, mais aussi contre les étrangers, avec la très violente loi immigration, le gouvernement profite de la relative passivité du mouvement ouvrier pour continuer d’avancer. Une offensive qui permet à l’extrême-droite de se sentir pousser des ailes, à l’image de son expédition raciste à Romans-sur-Isère.

Contre ces attaques, il est fondamental de continuer à élargir et structurer le mouvement de solidarité avec la Palestine en manifestant massivement demain. A Paris, la manifestation partira de la palce de la République à 14h, à l’appel notamment de Urgence Palestine, et des mobilisations auront lieu partout en France. Dans le même temps, face à aux offensives qui s’enchaînent, il y a urgence à faire front plus largement contre toutes les attaques, pour la Palestine, et contre l’extrême-droite. Une perspective qu’il faudra également défendre dans la rue ce samedi !

Lire aussi : Romans : le gouvernement joue la fermeté mais s’aligne sur l’extrême-droite, il faut une riposte


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l'UNRWA et acte son soutien au génocide

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l’UNRWA et acte son soutien au génocide

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Près de 700 millions d'euros retirés à l'Education : en plus du tri social, l'austérité

Près de 700 millions d’euros retirés à l’Education : en plus du tri social, l’austérité

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l'aide humanitaire vers Gaza !

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l’aide humanitaire vers Gaza !

10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation