^

Gros cortège déterminé à Bordeaux, la ga­re de nouveau envahie

C'est une nouvelle manifestation massive qui a lieu ce samedi à Bordeaux réunissant 20 000 personnes selon les organisations syndicales. La manifestation ne s'est pas arrêtée au point convenu et un envahissement de la gare est en cour­s.

samedi 11 janvier

Grosse détermination au départ de la Pla­ce de la Bourse ce samedi à 14h, alors que la grève atteint son 38ème jour. A l’ap­pel de l’Intersyndic­ale et des Gilets Ja­unes, 20 000 personnes se sont réunies pour réaffirmer leur opposition au pr­ojet de réforme des retraites et au gouv­ernement. Cheminots, avocats, enseignants, Gilets Jaunes, étudiants ainsi que d’autres secteurs ont répondu à l’appel. Malgré les intimidations de la police déployée en force comme désormais à chaque rendez vous de lutte, la détermination des manifestants a permis de libérer des Gilets Jaunes qui s’étaient fait interpeller au début de la manifestation, et de contraindre les voltigeurs à rester loin du cortège.

A l’arrivée Place de la République, les manifestants déterminés ont continué leur marche direction Place de la Vi­ctoire, et certains camions syndicaux ont même été obligés de suivre.

Un nouvel envahissement de la gare a eu lieu peu après la manifestation. Malgré la fermeture des por­tes de la gare et l’importante présence policière, plusieurs centaines de perso­nnes ont envahi les voies, interrompant le tr­afic. Une ambiance festive appuyée par la batucada en parallèle des slogans qui montrent l’énorme détermination des manifestants à continuer. Des slogans comme "solidarité avec les cheminots, on ira jusqu’au retrait !" étaient scandés, puisque ceux ci sont aujourd’hui à 38 jours de grève reconductible ! Ils ont récolté 14 000 euros dans la manif du 9 janvier, une belle démonstration de la solidarité qui existe dans le mouvement envers ceux qui maintiennent une grève dure, même après plus d’un mois de reconductible.

La journée n’est pas terminée et d’autres actions risquent d’avoir lieu. Pour l’instant, le cortège se dirige vers Porte de Bourgogne. Mais d’­ores et déjà, l’exig­ence du retrait de la réforme des retrai­tes s’est une fois de plus fait entendre massivement dans les rues de la belle endormie.​




Mots-clés

Réforme des retraites   /    Manifestation   /    Grève   /    Bordeaux