^

Réforme des retraites

Lille. 3000 manifestants pour la « retraite aux flambeaux »

La manifestation aux flambeaux de Lille a rassemblé près de 3000 manifestants dans une ambiance chaleureuse et déterminée.

jeudi 23 janvier

Le départ de la manifestation, fixé à la Porte de Paris à 18h30, était immédiatement très tendu – et ce pour trois raisons : dans la journée, le préfet a interdit « l’utilisation des artifices de divertissement et les objets enflammés type torche » sans même que les organisateurs de la manifestation nocturne n’en soient avertis ; ensuite, le passage par le centre ville a été interdit, comme c’est de plus en plus souvent le cas pour les manifestations lilloises ; enfin, le déploiement des forces de répression était impressionnant.

Les policiers, bacqueux et CRS étaient massés en nombre aux abords de la manifestation et tout le long du parcours. Au point de départ, Porte de Paris, Jean-François Papineau, chef de la police lilloise, connu pour ses méthodes très répressives, notamment envers les mouvements sociaux, n’hésitait pas à lui-même imposer l’absence de flambeaux dans la manifestation en menaçant de contraventions ceux qui allumaient leur torches.

Le cortège s’est élancé peu avant 19h en direction du parc J-B Lebas, au son de la musique de Star Wars. Des manifestants avaient pris leurs sabres lasers pour contourner l’interdiction des flambeaux. Mais, dès la manifestation engagée, les flambeaux se sont allumés et ont donné à la manifestation lilloise une ambiance particulière.

Les cortèges syndicaux de la CGT, Sud, FO et FSU étaient mélangés dans une ambiance combattive renforcée par la présence des forces de répression. À plusieurs reprises des « tout le monde déteste la police » et des « révolution ! » se sont élancés des cortèges. Dans la rue des Postes, une manifestation sauvage est sortie du parcours. Les forces de répression ont répliqué à coup de gaz lacrymogènes et n’ont pas hésité à lancer des dizaines de flics au cœur de la manifestation pour réprimer.

Alors que le cortège syndical a terminé la manifestation sur la place de la République autour de 21h, de nombreuses personnes témoignaient être impressionnées de la réussite de cette manifestation aux flambeaux.




Mots-clés

Mouvement des retraites 2019-2020   /    Grève décembre 2019   /    Réforme des retraites   /    Lille   /    Manifestation   /    Répression