^

Société

Contre l'instrumentalisation de l’antisémitisme

Pamela Anderson dénonce l’instrumentalisation de l’antisémitisme par le gouvernement sur Twitter

Une fois de plus, l'ex-actrice affiche son soutien inébranlable aux gilets jaunes et dénonce les dernières tentatives d'instrumentalisation du gouvernement face aux actes antisémites en hausse.

lundi 25 février

Photo : LP/Frédéric Dugit

Ce 24 février, Pamela Anderson a montré une nouvelle fois son soutien au mouvement des gilets jaunes face au gouvernement Macron dans une série de tweets

. Ce n’est pas la première fois que l’ex-actrice a tweeté sur la question des gilets jaunes en interpellant ouvertement le gouvernement sur la violence (http://www.revolutionpermanente.fr/Pamela-Anderson-defend-les-Gilets-jaunes-face-a-la-violence-structurelle-des-elite) ou sur le mépris de Macron (http://www.revolutionpermanente.fr/Nouveau-soutien-de-Pamela-Anderson-Alors-qui-est-celui-qui-deconne-c-est-les-GiletJaunes-ou-c-est).

Cette fois-ci, elle revient sur la question de la hausse de l’antisémitisme en France mais surtout sur la manière dont le gouvernement se sert de cela pour discréditer le mouvement des Gilets Jaunes.

Anderson raconte qu’on lui a « conseillé de rester en dehors du débat sur l’antisémitisme car il est toxique » et qu’elle-même pourrait « en devenir une victime ». Cependant elle ne va pas en rester là et va développer le fond de sa pensée

Dans ce deuxième tweet, elle dénonce ouvertement les manipulations scandaleuses du gouvernement et écrit : « Il est certain qu’il y a effectivement de l’antisémitisme au sein des Gilets Jaunes et Macron utilise cela (l’attaque contre le philosophe Alain Finkielkraut) pour discréditer les autres gilets jaunes qui ne sont pas antisémites – essayant de faire passer tout le mouvement pour antisémite (ce qui est faux ».
L’actrice ne va pas s’arrêter là et va continuer à tacler le gouvernement Macron et les « oligarques » :

Loin d’idéaliser le mouvement des gilets jaunes, elle reconnaît dans le premier tweet ci-dessus que : « il y a de l’extrême droite, des fachos et des antisémites dans ce mouvement. Comme c’est un mouvement social, qui se bat pour les droits des plus pauvres, des personnes très méprisables vont essayer d’y prendre part. »
Elle poursuit ensuite en visant directement les élites :
« Mais ces gens sont peux nombreux. Et ils prennent toute l’attention car cela met le mouvement en péril et aide les oligarques à défendre leurs privilèges. » « Ces oligarques ont ainsi un grand intérêt à essayer de faire croire que le mouvement est dangereux. »

Elle explique ensuite que le mouvement est au contraire « très sain », « il y a des juifs, des musulmans, des chrétiens...Ils se battent pour leurs droits » et qu’à l’inverse de ce que le gouvernement veut faire croire : « quand ils [les gilets jaunes] voient des fascistes, ils mettent de la distance, et vont ailleurs. Il n’y pas plus honnête que ça ».

Pamela Anderson appelle également à « rester ferme sur nos principes et nos croyances » et invite les sceptiques à « se rendre sur le terrain pour voir par soi même de quoi il s’agit ».

Elle conclut finalement ainsi : « Les Gilets jaunes sont encore dans la rue... Vous pouvez penser d’eux ce que vous voulez mais il est certain que les problèmes profonds de la France restent irrésolus. Les coûts de la transition écologique ne devraient pas être payés par ceux qui sont déjà les victimes de l’austérité de l’Europe ».

Encore une fois, Pamela Anderson signe un thread de tweet qui affiche clairement le gouvernement et expose ses tentatives d’instrumentalisation pitoyables. Malheureusement pour Macron et sa clique, loin de se désagréger face à ces attaques, les gilets jaunes tiennent toujours et sont toujours aussi nombreux dans la rue, même après 15 semaines de mobilisation. (https://www.revolutionpermanente.fr/Acte-XV-malgre-un-mois-de-Grand-Debat-la-mobilisation-des-Gilets-Jaunes-repart-a-la-hausse)




Mots-clés

Antisémitisme   /    Gilets jaunes   /    Société