×

Urgence révolution !

Rapport d’Oxfam : 5 milliards de personnes se sont appauvries au profit d’une poignée de milliardaires depuis 2020

L’ONG Oxfam a publié ce lundi 15 janvier son rapport annuel, elle y dévoile que la fortune des milliardaires a encore été multipliée, tandis que la majorité de la population mondiale s’est appauvrie.

Arsène Justo

15 janvier

Facebook Twitter
Rapport d'Oxfam : 5 milliards de personnes se sont appauvries au profit d'une poignée de milliardaires depuis 2020

Crédit Photo : Brésil, Sao Paulo. A gauche la favela de Paraisopolis, à droite un immeuble du quartier de Morumbi. Tuca Vieira, 2007.

L’inflation, qui s’est accrue depuis le COVID grignote nos salaires et nous appauvrit un peu plus jour après jour. Cependant elle ne touche pas tout le monde. En fait, c’est même tout le principe : pendant que nos salaires plafonnent et que les prix s’envolent, les profits des grandes entreprises et les revenus des milliardaires atteignent des sommets. Nos revenus ne fondent pas par magie : c’est eux qui nous les volent.

Oxfam rapporte ainsi dans son rapport de 2024 que les milliardaires dans leur ensemble ont vu leurs revenus augmenter de 3 300 milliards de dollars depuis 2020, soit trois fois plus vite que l’inflation. Les 5 hommes les plus riches du monde ont quant à eux vu leur fortune grimper de 114% depuis 2020, pendant que 5 milliards de personnes, soit plus de 60% de la population mondiale, a vu ses revenus chuter. Un schéma qu’on retrouve évidemment à l’échelle de la France, où les 3 familles les plus riches du pays, à savoir les familles Arnault (LVMH), Bettencourt-Meyers (L’Oréal) et Wertheimer (Chanel), ont accru leurs revenus de 87% depuis 2020, alors que 90% de la population s’est appauvrie.

Tandis que nos salaires n’augmentent quasiment plus depuis des années (et en réalité baissent au rythme de l’inflation), les profits des entreprises ne cessent de s’accroître : à l’échelle mondiale, 148 grandes entreprises ont réalisé 1800 milliards de dollars de bénéfices cumulés entre 2020 et 2023 – soit 52 % de plus en moyenne sur les 3 dernières années. Rien qu’en France, 11 des plus grandes entreprises ont réalisé 101 milliards de dollars de bénéfices entre juin 2022 et juin 2023, soit une augmentation de 57% par rapport à la période 2018-2021.

L’ONG rapporte ainsi que les 42 milliardaires français ont touché à eux seuls un revenu de 230 milliards d’euros depuis 2020, soit l’équivalent de 3400€ par français. Oxfam rapporte aussi qu’en France, moins de 20% de la population possède des actions ou des assurances-vie et que seulement 1% de la population concentre entre ses mains 36% du patrimoine financier français. A l’échelle mondiale, c’est quasiment la moitié des actifs financiers qui ne sont possédés que par 1% de la population.

Autre information édifiante mise en lumière par le rapport : un premier « trillionaire » pourrait être recensé dans les années qui viennent, c’est-à-dire une personne disposant d’un patrimoine de 1000 milliards de dollars. Comme le rappelle l’association, cette somme équivaudrait à quelqu’un ayant reçu 1 million d’euros par jour depuis la naissance de Jésus Christ. Pour rappel, le revenu médian en France est d’environ 78€ par jour, tandis qu’à l’échelle mondiale, cette somme est d’environ 22€ par jour. On est loin du compte.

L’ONG montre également que les « pays riches du Nord » détiennent 69% des richesses mondiales et accueillent 74% des richesses des milliardaires alors qu’ils n’abritent que 21% de la population mondiale. Ces chiffres rappellent que l’exploitation des pays dits « du Sud » n’a pas cessé et qu’elle constitue toujours une des bases principales de la croissance économique des pays occidentaux, mais aussi et surtout des bénéfices des grandes entreprises occidentales et des revenus faramineux de notre bourgeoisie.

Enfin, l’ONG note que les milliardaires s’impliquent toujours plus dans les affaires médiatiques et politiques, afin de soigner leur image et de maintenir leur domination politico-économique, c’est à ce titre tout le projet du « Forum de Davos » dont l’édition de 2024 débute aujourd’hui et rassemblera en Suisse de très nombreux milliardaires et politiciens. Oxfam mentionne ainsi dans son rapport les milliardaires français Bernard Arnault et Vincent Bolloré, propriétaires de nombreux médias français à grand tirage, qui ne leur servent qu’à véhiculer leurs propres idées, puisqu’ils sont, du point de vue strictement comptable, largement à perte. Dans la même lignée, on peut mentionner à l’international Elon Musk, première fortune mondiale, figure excentrique d’une extrême droite ultralibérale particulièrement décomplexée et propriétaire depuis 2022 du réseau social Twitter.

Face à cet énième rapport Oxfam, aux conclusions toujours plus effrayantes mais totalement banalisées, il convient de se demander comment enrayer la machine et comment faire de ce rapport le dernier. En 2005, le milliardaire Warren Buffet déclarait « la lutte des classes existe, c’est un fait, mais c’est ma classe, la bourgeoisie, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner ». En effet, ce que montrent les rapports Oxfam successifs, année après année, c’est justement la réalité crue et statistique de la lutte des classes dans notre société. Il n’incombe qu’à nous de nous mobiliser et de nous organiser politiquement pour inverser la tendance et enfin gagner cette lutte.


Facebook Twitter
Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Roissy. Première victoire : une centaine de grévistes sans-papiers obtiennent des autorisations de séjour

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d'huissiers mais pas d'augmentation ! »

Poursuite de la grève à Neuhauser : « 200 000€ de frais d’huissiers mais pas d’augmentation ! »

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d'attiser la colère cheminote

Grève des aiguilleurs les 23 et 24 février : les salaires continuent d’attiser la colère cheminote

Répression chez InVivo : 120 syndicats apportent leur soutien à Christian Porta, délégué CGT

Répression chez InVivo : 120 syndicats apportent leur soutien à Christian Porta, délégué CGT

Attal soigne la FNSEA et réprime les agriculteurs qui dénoncent Lactalis

Attal soigne la FNSEA et réprime les agriculteurs qui dénoncent Lactalis

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Montpellier. Dans le travail social, une semaine de grève et mobilisation contre le manque de moyens

Toulouse. 3 salariés de GSF-Propreté licenciés après avoir dénoncé du racisme à la Cité de l'espace

Toulouse. 3 salariés de GSF-Propreté licenciés après avoir dénoncé du racisme à la Cité de l’espace

Vague de faillites d'entreprises en Europe : un record depuis la crise de 2008

Vague de faillites d’entreprises en Europe : un record depuis la crise de 2008