×

Intellectuels, syndicalistes, militants...

Tribune. « Face à l’extrême-droite et aux candidat·e·s du FMI en Argentine, nous soutenons Myriam Bregman ! »

Des intellectuels, syndicalistes et militants apportent leur soutien à la candidature de Myriam Bregman, candidate du Front de gauche et des travailleurs - Unité (FIT-U) pour les élections présidentielles argentines qui auront lieu ce dimanche 22 octobre.

18 octobre 2023

Facebook Twitter
Audio
Tribune. « Face à l'extrême-droite et aux candidat·e·s du FMI en Argentine, nous soutenons Myriam Bregman ! »

Argentine : face à l’extrême-droite et aux candidat.es du FMI, nous soutenons Myriam Bregman et les candidat.es du Front de Gauche et des Travailleur.es-Unité.

Le 22 octobre pourrait bien être l’élection la plus à droite qui se jouera en Argentine depuis la fin de la dictature, en 1983. Quatre des cinq candidat.es sont d’accord, dans les grandes lignes, sur la nécessité d’imposer une politique austéritaire, et ce alors que l’inflation dépasse les 120% et que quatre Argentin.es sur dix vivent sous le seuil de pauvreté.

Parmi ces quatre candidats, un en particulier, Javier Milei, fait la une de la presse. Il est arrivé en tête, lors des élections primaires du mois d’août et les instituts de sondage le donnent favori pour le premier tour. Cet ultra-libéral, nostalgique de la dictature, violemment misogyne et LGTQphobe se présente comme un candidat « anti-système » et contre la « caste politique ». Mais le candidat d’extrême droite entend surtout appliquer une « thérapie de choc » sur le plan économique avec, à la clef, une dollarisation du pays et un alignement complet sur le FMI et Washington.

Face à lui, Patricia Bullrich, de la coalition de droite « Juntos por el Cambio », et le centriste Juan Carlos Schiaretti n’incarnent aucune une alternative. Pas davantage que Sergio Massa, le candidat de « l’Union pour la patrie », classé parfois au « centre-gauche ». Celui qui est, actuellement, ministre de l’Economie du gouvernement Fernandez a mené au cours des dernières années une politique austéritaire qui a contribué à un appauvrissement accru de la population, a dévalué le péso et il a signé un accord avec le FMI pour rembourser la dette extérieure, illégitime et criminelle. Ce n’est pas en votant pour celui qui promet de poursuivre sur cette même ligne et qui a fait le lit de l’extrême droite qu’il sera possible de combattre la pauvreté et l’extrême droite qui se voit déjà au pouvoir. Qui plus est, lors du premier débat télé entre candidat.es, Massa a promis que s’il était élu il proposerait de former un gouvernement d’union nationale à la droite et à Milei.

Face à eux Myriam Bregman est la candidate de la véritable rupture, de la défense des intérêts du monde du travail et des classes populaires, des droits des femmes et des personnes LGBTQI+, des peuples autochtones et de l’environnement. Avocate, partie prenante de plusieurs procès contre les responsables de l’ancienne dictature, défenseuse des Droits humains et du monde du travail, Bregman défend un programme anticapitaliste, de rupture avec le FMI. Elle appelle, avec les autres candidat.es du FIT-U, à préparer la riposte des travailleurs et des classes populaires, à refuser le pillage de l’économie argentine et de ses ressources naturelles, comme le lithium, par les multinationales, qu’elles soient américaines, chinoises ou européennes. C’est pour toutes ses raisons qu’en tant que syndicalistes, militant.es et intellectuel.les, nous lui apportons notre soutien depuis la France.

Signataires :

Ariane Anemoyannis, étudiante, porte parole du Poing Levé

Alexis Antonioli, raffineur, militant CGT Total Normandie

Fatima-Ezzahra Ben-Omar, militante féministe

Saïd Bouamama, sociologue et membre du FUIQP

Youcef Brakni, militant du Comité justice et vérité pour Adama

Nicole Brenez, professeure d’études cinématographiques, Université Sorbonne-Nouvelle

Sebastian Budgen, directeur éditorial Verso

Adrien Cornet, raffineur, militant CGT Total Grandpuits

Thierry Defresne, raffineur, militant CGT Total

Virginie Despentes, romancière

Arnaud François, professeur, Département de philosophie, Université de Poitiers

Marina Garrisi, éditrice, Les éditions sociales, Communard.e.s

Denis Gheerbrant, cinéaste

Gaëtan Gracia, ouvrier dans l’industrie aéronautique, militant CGT Ateliers de la Haute Garonne

Janette Habel, politologue

François Jacob, cinéaste

Joël Le Jeannic, technicien avion retraité air France, Militant Sud Aérien

Anasse Kazib, cheminot, porte-parole de Révolution Permanente

Thomas Lacoste, cinéaste et éditeur, La Bande Passante

Cédric Liechti, Energéticien, Secrétaire Général CGT Energie Paris

Frédéric Lordon, philosophe

Michael Löwy, sociologue

Sandra Lucbert, écrivaine

Elsa Marcel, avocate, membre du Collectif d’Action Judiciaire

Jamila M. H. Mascat, enseignante chercheuse, études de genre et postcoloniales, Universiteit Utrecht

Emmanuelle Pays, photojournaliste

Ndella Paye Diouf, militante afroféministe

Willy Pelletier, sociologue, université de Picardie, Amiens

Mireille Perrier, actrice

Christian Porta, ouvrier dans l’industrie agroalimentaire, militant CGT Neuhauser

Thomas Posado, enseignant-chercheur en études hispano-américaines, Université Rouen Normandie

Antonio Ramos Ramírez, enseignant-chercheur en études hispano-américaines, Université Paris 8

Matthieu Renault, enseignant-chercheur en philosophie, Université Toulouse Jean-Jaurès

Jean Baptiste Thomas, enseignant-chercheur en études hispano-américaines, Ecole polytechnique, Paris

Eric Toussaint, politologue et économiste, auteur de “Banque mondiale, une histoire critique” (2022)

François Tronche, directeur de recherche en neurosciences au CNRS, Institut de Biologie Paris-Seine

Nicolas Vieillescazes, éditeur

Sophie Wahnich, historienne, co-directrice de recherche au CNRS, Grenoble

Alexis Yannopoulos, enseignant-chercheur en études hispano-américaines, Université Toulouse Jean-Jaurès

Maud Yvinec, enseignante-chercheuse en études hispano-américaines, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne


Facebook Twitter
Un soldat américain s'immole à Washington pour protester contre le génocide à Gaza

Un soldat américain s’immole à Washington pour protester contre le génocide à Gaza

Crise de régime en Argentine : les tensions avec les gouverneurs fragilisent Milei

Crise de régime en Argentine : les tensions avec les gouverneurs fragilisent Milei


Notes sur les grandes tendances de la situation internationale

Notes sur les grandes tendances de la situation internationale

Aide à l'Ukraine : comment les budgets militaires s'envolent en Europe

Aide à l’Ukraine : comment les budgets militaires s’envolent en Europe

Guinée. Deux jeunes tués : le mouvement de grève générale réprimé par la junte

Guinée. Deux jeunes tués : le mouvement de grève générale réprimé par la junte

Démission du gouvernement palestinien : la guerre attise la crise de l'Autorité palestinienne

Démission du gouvernement palestinien : la guerre attise la crise de l’Autorité palestinienne

La police italienne réprime violemment des manifestations de lycéens et d'étudiants contre le génocide à Gaza

La police italienne réprime violemment des manifestations de lycéens et d’étudiants contre le génocide à Gaza

Élections aux États-Unis : un duel réactionnaire sur fond de crise du régime

Élections aux États-Unis : un duel réactionnaire sur fond de crise du régime