^

Politique

#JusticePourSteve

« Un chien est écrasé, on dit affaire d’Etat » : un patron dérape sur la mort de Steve

Soutien du gouvernement habitué des polémiques, un des chroniqueurs des Grandes Gueules a comparé de façon scandaleuse la mort de Steve à une affaire de "chien écrasé".

jeudi 1er août

C’est la polémique honteuse du jour, sur le plateau de l’émission des Grandes Gueules, un des chroniqueurs des plus réactionnaire, Johnny Blanc, a comparé la polémique sur la mort de Steve avec celle qui concernerait un "chien écrasé" sur la route.

Il est connu dans l’émission, depuis plus de 10 ans, pour être patron de l’entreprise de fromagerie Blanc dans les Deux-Sevres, fidèle partisan du pouvoir en place et de l’ordre établi. Le chef d’entreprise réactionnaire, a une fois encore montré tout son mépris vis-à-vis d’un nouvel épisode de violence policière qui a conduit à la mort d’un jeune homme.

Il n’aura pas fallu longtemps aux internautes pour récupérer le moment ou Johnny Blanc compare la mort de Steve avec celle d’un chien écrasé sur la route. Les propos honteux tenus par ce personnage, ont été rapidement supprimés du Twitter officiel des Grandes Gueules et coupés par la production au montage de la rediffusion de l’émission.




Mots-clés

Justice Pour Steve   /    Répression   /    Politique