Notre classe

Une nouvelle provocation

Passage en force à la SNCF. Les patrons mettent fin aux négociations et sortent le 49.3 pour les cheminots !

Publié le 27 mai 2016

Ce 26 mai, se tenait une séance de négociation de la convention collective de la branche ferroviaire.

Alors que des séances de négociation étaient programmées pour le 1er et 2 juin, les syndicats patronaux annulent ces dates et annoncent la fin des négociations estimant être arrivés au texte final !

Correspondant cheminot

Comme pour la loi travail, le patronat ferroviaire sort son 49.3 pour imposer le dumping social !

Avec ce passage en force le patronat prend à contre pied tous ceux qui attendaient ces négociations. Nous ne pouvons que regretter que certaines fédérations comme la CGT aient refusé de se joindre à l’appel à la grève reconductible lancé par SUD Rail et FO depuis le 18 mai, préférant attendre ces dates de négociation en juin pour faire pression à travers la grève reconductible.

La convention collective de branche étant tellement basse, celle-ci va créer nécessairement de la précarité dans les accords d’entreprise. Le texte proposé en l’état aux entreprises ferroviaires va instaurer de la concurrence sur le dos des cheminots dans la branche ferroviaire.

Il est impossible pour les cheminots de laisser les patrons et le gouvernement imposer une régression sociale sans précédent. Il y a urgence à créer la convergence des luttes avec les salariés du privé qui sont déjà en lutte comme dans les raffineries, chez les dockers avec un seul mot d’ordre : RETRAIT DE LA LOI EL KHOMRI !

Quant aux cheminots, il nous faut un décret socle et une convention collective de haut niveau.

Tous les syndicats cheminots appellent à la grève reconductible à partir du 31 mai 19h !