^

Politique

EN DIRECT

Présidentielles. Suivez en direct le débat avec les 11 candidats

A l’occasion du débat avec les 11 candidats de ce mardi 4 avril, RévolutionPermanente.fr vous propose de suivre en direct un des moments clés de la campagne.

22h30 Nathalie Arthaud, face à la question du djihadisme a refusé "faire des amalgames entre musulmans, immigrés et terroristes, à partir de chaque attentat".

22h20 "C’est aux Syriens de décider de l’avenir de leur pays" a rappelé Jean Luc Mélenchon. "Contre le terrorisme, il faut renforcer le renseignement humain", regrettant aussi que "les complices, comme Lafarge, qui a avoué avoir collaboré avec Daech" ne soient pas condamné, proposant de réquisitionner ces entreprises.

22h14 Face au terrorisme, Hamon a regretté "l’unité qui s’est disloqué" et a annoncé vouloir renforcer les forces de répression, demandant une augmentation du budget de l’armée et de la défense.

Nouvelle question : "Le terrorisme"

21h56 Face aux autres candidats, sur la question de l’Europe, Mélenchon rappelle que la question qu’il faut penser, c’est celle "de la puissance de la France, qui pèse 18% de l’économie de l’UE".

21h50 Hamon rappelle aux candidats "que faisons nous si nous sortons de l’Europe ? Demain pas d’Europe, c’est la compétition à tout va", rappelant l’avenir des agriculteurs bénéficiant de la PAC.

21h29 "Je crois à la puissance de la France, et il faut sortir des traités européens" a annoncé Jean-Luc Mélenchon, disant tout de même ne pas vouloir de l’Union Européenne.

21h25 Macron face à l’Europe dit " avoir l’Europe au coeur". Face aux propositions de fermeture des frontières, notamment proposées par Le Pen ou Dupont-Aignan, veut "une Europe qui protège" et faire une harmonisation sociale en Europe.

Le débat aborde maintenant la question de l’Europe

21h13 Nicolas Dupont Aignant commence sa première intervention sur le sujet du chômage, en attaquant particulièrement les politiques des précédent gouvernements, en s’en prenant aux bilans gouvernementaux de F. Fillon et E. Macron. Il veut présenter face au chômage l’arrêt immédiat des travailleurs détachés.

21h05 Philippe Poutou : « Il y a de l’argent, et on peut aller reprendre l’argent que les patrons ont pris durant toute ces dernières années […] Le partage du temps de travail, c’est une question de choix politique, qu’il faut imposer par en bas, comme on le fait chez Ford en ce moment ».

21h04 Jean Luc Mélenchon, face à la misère et la précarité, veut rétablir la hiérarchie des normes : ce sera la loi avant le contrat. Il s’oppose donc fermement aux politiques d’Emmanuel Macron et de Francois Fillon.

21h02 Face au chômage et la précarité, Francois Fillon propose de « libérer le marché du travail, de permettre la libre négociation par accords majoritaires dans les entreprises, renouveler le Code du travail, de baisser charges et impôts qui pèsent sur les entreprises. »

Le débat aborde maintenant la question du chômage et de la précarité, "question centrale" des élections présidentielles

Lors des primaires de la droite et du centre puis les primaires de la gauche, les débats qui ont été organisés entre tous les candidats ont été des occasions pour les candidats de se démarquer les uns des autres, de souligner leurs différences programmatiques et tenter de se poser en « présidentiable ». Ce débat, après le débat à cinq auxquels les « petits » candidats n’étaient pas conviés, la discussion s’annonce être comme un des points centraux de la campagne présidentielles, une occasion pour chaque candidat de présenter ses idées les plus importantes, ou de polémiquer plus en profondeur avec d’autres candidats. Suivez les moments avec nous les moments les plus saillants du débat !




Mots-clés

Lutte Ouvrière   /    Benoit Hamon   /    Marine Le Pen   /    François Fillon   /    Philippe Poutou   /    Présidentielles 2017   /    Jean-Luc Mélenchon   /    Emmanuel Macron   /    Politique