^

Débats

Plus de 9 millions d’entrées depuis juin 2015

Un beau cadeau d’anniversaire : Révolution Permanente dépasse les 700 000 visites en juin

Pour Révolution Permanente, cette deuxième année se termine avec un nouveau record mensuel avec plus de 715 000 visites sur le mois de juin. Un record qui tombe à pic pour le Courant Communiste Révolutionnaire du NPA qui se lançait le 9 juin 2015 dans un un pari un peu fou : couvrir, au quotidien, à travers un journal en ligne, l’actualité de notre classe, des exploité-e-s et des opprimé-e-s, ici comme ailleurs. Et l’histoire comme la lutte qui continue, ne fait que commencer…

Se faire le relais de nos combats dans les boites, des luttes de la jeunesse, des résistances dans les quartiers, dans l’Hexagone, ses colonies, mais aussi à l’étranger, en lien avec le réseau de quotidiens en ligne d’un Réseau International en cinq langues : voilà l’idée avec laquelle a germé RévolutionPermanente.fr. Combattre les attaques d’un gouvernement social-libéral qui vient de céder sa place à son avatar macroniste, celles d’un patronat remonté, bien déterminé à nous faire payer sa crise, les violences policières et le racisme sous toutes ses formes, l’impérialisme, à commencer par celui qui bombarde paré du drapeau tricolore : voilà les tâches que nous nous sommes données, collectivement, non seulement en lien avec les correspondants de notre réseau, mais également en relayant les prises de position, les coups de gueules et les bagarres de toutes celles et de tous ceux qui, aux quatre coins du pays, ont été également la cheville ouvrière d’un quotidien qui est devenu le leur au sens large du terme, celui de notre camp social.

Avec plus de 9 millions de vues depuis son lancement, dont 6 millions cette dernière année, des pics à plus de 600.000 entrées mensuelles au cours du printemps contre la Loi Travail, ou encore un nouveau record mensuel ce mois de juin avec près de 715.000 entrées qui marque ce second anniversaire, nous avons essayé de relever ce défi militant, en toute indépendance du système médiatique, de ses combines, de ses arrangements et de ses subventions.

Au moment où, après nous avoir matraqué-e-s, la gauche disparaît, quand elle ne s’est pas fait absorbée par le macronisme, alors que le PCF est prêt à renoncer à ce qui restait de son identité communiste, alors que, pour être Insoumis il faudrait être de France, avec une République à la façade ravalée en bleu-blanc-rouge revendiquée haut-et-fort par Mélenchon et ses député-e-s, nous sommes convaincus que les raisons qui ont présidé à notre pari sont plus valables que jamais, cent ans après la première révolution ouvrière victorieuse.

Au cours de ces derniers mois, RévolutionPermanente.fr a poursuivi son analyse du tournant bonapartiste actuel, avec ce renforcement autoritaire qui va de pair avec l’austérité, les guerres démultipliées par Hollande et que le quadrillage des quartiers et l’état d’urgence permanent que Macron veut inscrire dans le droit reflètent en interne.

Alors que l’actualité a été marquée par la multiplication des crimes policiers, avec l’assassinat d’Adama Traoré et le viol de Théo, RévolutionPermanente.fr a voulu également se tenir aux côtés de toutes celles et ceux qui entendent faire front, ensemble, au sein du mouvement ouvrier, de la jeunesse et des quartiers, contre ces violences issues du vieil ordre colonial sur lequel se base encore leur République.

Avec des mois et des mois de matraquage « politique » télévisuel et médiatique autour des primaires, puis de la présidentielle et des législatives, c’était une évidence pour révolutionPermanente.fr d’être au cœur de la campagne de Philippe Poutou, d’abord pour qu’il puisse être de la partie, et ensuite pour le soutenir : un ouvrier, ce n’est pas là pour fermer sa gueule. Cette campagne a permis de dénoncer la caste politicienne qui nous gouverne, le faux discours anti-système du FN, mais également de relayer la parole de celles et ceux qui luttent et sont convaincus que c’est dans la rue que ça se passe et que ça se passera contre Macron et sa majorité parlementaire issue de ses 23% du premier tour de la présidentielle.

Nous ne prétendons pas être la voix de celles et ceux qui n’ont pas la parole, mais d’être de ceux qui la relaient et la défendent. Communiste et révolutionnaire, RévolutionPermanente.fr ne veut pas être un journal « objectif », comme le prétend la grande presse aux mains du patronat, mais être un instrument politique utile à notre camp social.

Plus que jamais, contre les ordonnances de Macron, alors que les directions syndicales renvoient à la rentrée la construction du rapport de force contre une Loi Travail puissance 10, contre cette Europe du capital que Macron et Merkel veulent plus forteresse que jamais, contre le militarisme décuplé assumé par l’exécutif, RévolutionPermanente souhaite continuer à être une arme pour notre classe, à même de contribuer à la contre-offensive, qu’il nous faudra construire, et à la construction d’un grand parti révolutionnaire du monde du travail, de la jeunesse et des classes populaire.

Le 7 juillet, c’est autour de ces axes, avec une grande table-ronde sur la parole ouvrière à laquelle sont conviés des représentant-e-s des principales luttes de ces derniers temps, que nous vous convions, jusqu’au bout de la nuit et en musique, pour le deuxième anniversaire d’un journal qui, plus que jamais, veut se décliner au pluriel, pour nous toutes et tous.

Soirée anniversaire de Révolution Permanente : toutes les informations ici.




Mots-clés

Révolution Permanente fête ses 2 ans !   /    Législatives 2017   /    Agenda Militant   /    Présidentielles 2017   /    médias   /    Internationalisme   /    Violences policières   /    Révolution Permanente   /    NPA   /    Débats