^

Notre classe

Manifestation du 22 mars en Ariège

Une mobilisation réussie à Foix

Il y avait du monde ce 22 mars dans les rues de Foix en Ariège. 3500 personnes ce sont mobilisées pour cette journée d’action et de grève prévue pour défendre les services publics contre les attaques du gouvernement de Macron.

Cette manifestation a été appelée par l’inter syndicale SOLIDAIRE-FO -CGT-FSU auquel s’est joint l’UNSA. Mouvement renforcé par le PCF ariègeois, NPA 09 la France Insoumise, Front social Ariègeois (mouvement qui regroupe toutes les tendances de gauche et appelle à l’unité d’action).
Mais pas que…. Car lorsque vous vous promenez dans la foule, au fil des banderoles, des affiches et des conversations, très vite vous vous apercevez que le cortège est bien plus varié, les retraité-e-s, des salarié-e-s du privée, des indépendant- e-s, des chômeur-e-s, Collectif de Parents d’Elèves (CAMEP), des usagers et travailleur-euse-s…sans étiquettes !

Tous sont là, car ils ont conscience qu’il faut aller au-delà de sa seule revendication personnelle. Une union est pour notre classe la seule solution pour stopper ce carnage et appeler à de nouvelles revendications. Même si nous sommes tous et toutes concernées par la défense des services publics, les attaques du gouvernement Macron vont au-delà… Réduire à néant nos conquêtes sociales, droit du travail, droit à la santé, aux logements, à la dignité. Et pourquoi ? Pour augmenter le profit et le pouvoir du capital, le profit et le pouvoir de ceux qui en ont déjà plus que de raison. Pour cela il tente de nous diviser en créant une concurrence illusoire des uns envers les autres… Les uns sont des profiteurs, les autres sont des privilégiés.

En fin de cortège, sous le rythme des tambours et des chants révolutionnaires Le Front social Ariègeois a appelé à l’union, « s’unir pour ne plus subir » et à la grève générale !!!!! Il a organisé ensuite une assemblée générale dans une salle de la mairie qui a rassemblé entre 40 et 50 personnes qui ont débattu plusieurs heures des modalités de lutte et de la suite à donner à cette journée… Des liens se tissent, des réseaux s’organisent… on ne se laissera pas faire !




Mots-clés

Front Social   /    Manifestation   /    Grève   /    Emmanuel Macron   /    Fonction publique   /    CGT   /    Notre classe