×

JO

270 000 euros de salaire : une enquête ouverte contre le directeur du Comité d’Organisation des JO

Tony Estanguet, directeur du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024, est sous le coup d’une enquête du Parquet National Financier pour s’être octroyé 270 000 euros de rémunération. Bien loin des « jeux populaires » qu’il souhaiterait présenter.

Joseph Chapron

6 février

Facebook Twitter
270 000 euros de salaire : une enquête ouverte contre le directeur du Comité d'Organisation des JO

Photo : Tony Estanguet sur X

Mardi 6 février, l’AFP révèle que le Parquet National Financier aurait débuté une enquête sur la rémunération de Tony Estanguet, ancien champion olympique et directeur du COJOP (Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris). Saisi la semaine dernière d’après une source de l’AFP proche du dossier, le PNF doit se pencher sur le salaire d’Estanguet : ce dernier se serait accordé une rémunération à hauteur de 270 000€ de 2018 jusqu’en 2020, avec possibilité d’augmentation de 20% après 2020. 

C’est de nouveau Le Canard Enchaîné qui dénonce dans un récent article les pratiques de l’ancien champion, l’accusant de facturer au COJOP des « prestations non commerciales » par le biais d’une société privée. Le COJOP, en tant qu’association loi 1901, doit en effet se soumettre à des régulations quant à la rémunération de ses dirigeants, posant des plafonds bien en dessous de 270 000€ par an.Le Parquet National Financier aurait donc confié l’affaire à la brigade de répression de la délinquance économique, dans la police judiciaire parisienne, d’après Le Monde.

Une magouille qui met en évidence les sommes exorbitantes reçus par les organisateurs des Jeux, qui contrastent forcement avec l’image des « jeux ouverts et populaires » que souhaite installer le directeur du comité d’organisation à longueur d’entretiens et de présentations. Une somme de plus à à la facture de ces JO, après les coûts considérables des travaux parfois sans aboutir, comme la piscine olympique de Saint-Denis qui ne pourra même pas accueillir l’ensemble des épreuves aquatiques, qui se dérouleront donc à l’Arena de la Défense. Des travaux pour lesquels les patrons rognent pourtant le plus possible sur les normes de sécurité, avec de nombreux accidents du travail, parfois mortels. que subissent les travailleurs les plus précaires.

Et ce sans oublier les nombreuses autres offensives contre les travailleur.se.s francilien.ne.s décidées à l’occasion de l’évènement, avec l’expulsion des étudiant.e.s des résidences Crous, le doublement du tarif des tickets de métro cet été ou encore l’idée de l’instauration d’un « Pass JO » limitant la liberté de circulation.

Ces révélations sur la rémunération du directeur du comité d’organisation est la confirmation que les Jeux Olympiques n’auront rien d’une grande fête populaire et ne serviront que le grandes entreprises, du BTP notamment, et le gouvernement, permettant aux premiers de s’enrichir sur le dos des travailleurs sans papiers, et au second de procéder à de nombreuses mesures répressives contre les travailleur.se.s, en accélérant le processus de gentrification en banlieue parisienne.


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l'hypocrisie de Macron

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l’hypocrisie de Macron

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Panthéonisation de Manouchian : opération détournement de mémoire pour Macron et le RN

Panthéonisation de Manouchian : opération détournement de mémoire pour Macron et le RN

10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Moins d'écologie, plus d'exploitation : l'exécutif donne de nouveaux gages à la FNSEA

Moins d’écologie, plus d’exploitation : l’exécutif donne de nouveaux gages à la FNSEA

Appel à « passer en économie de guerre » : Glucksmann lance sa campagne militariste

Appel à « passer en économie de guerre » : Glucksmann lance sa campagne militariste