^

Politique

Justice pour Adama

« C’est un combat qu’on mènera jusqu’au bout » Assa Traoré appelle à rassemblement les 6 et 7 mai !

Après que la justice a décidé le 8 avril de mettre Assa Traoré en examen, celle-ci a appelé à un rassemblement devant le Tribunal de Paris ce lundi pour dénoncer un acharnement judiciaire et exiger justice pour son frère et les victimes de violence policières. L'audience ayant été reportée, elle appelle à un grand rassemblement les 6 et 7 mai prochain devant le TGI de Paris.

lundi 12 avril

Crédit photo : Révolution Permanente

Après que la justice a décidé le 8 avril de mettre Assa Traoré en examen, celle-ci a appelé à un rassemblement devant le Tribunal de Paris ce lundi pour dénoncer un acharnement judiciaire et exiger justice pour son frère et les victimes de violence policières. L’audience ayant été reportée, elle appelle à un grand rassemblement les 6 et 7 mai prochain devant le TGI de Paris.

Elle est devenue l’une des figures les plus importantes de la lutte contre le racisme et les violence policières : Assa Traoré se bat pour la justice et la vérité depuis 2016, suite à la mort de son frère Adama Traoré alors qu’il était en garde à vue. Aujourd’hui, Assa Traoré, déjà condamnée à payer 4000 euros aux gendarmes accusés d’avoir tué son frère, a appris qu’elle était inculpée. Elle devait comparaître ce lundi 12 avril devant le Tribunal Judiciaire de Paris.

À cette occasion, elle a rassemblé ses soutiens dans la cour du Tribunal pour dénoncer une nouvelle fois la répression et l’acharnement judiciaire dont elle et sa famille font l’objet. Une cinquantaine de personnes étaient présentes devant le Tribunal pour manifester leur soutien. L’audition d’Assa a finalement été reportée le jour-même. Au cours de la réunion, une forte présence policière était à dénoncer. La vidéo du rassemblement se trouve en ligne sur le compte Instagram d’Assa Traoré

Assa appelle à un grand rassemblement de soutien les 6 et 7 mai, alors qu’elle rencontrera pour la première fois les trois gendarmes accusés d’avoir tué son frère. Contrairement à Assa, ces derniers n’ont jamais été inculpés ni condamnés.

Comme elle le souligne, le combat Justice et Vérité pour Adama est un combat pour toutes et tous, et la répression de la famille Traoré est la porte ouverte à un acharnement systématique de l’État contre les victimes de violences policières. Des affaires comme celles d’Adama Traoré, de George Floyd ou encore d’Ibrahima Barrie ->https://www.revolutionpermanente.fr/Belgique-Ibrahima-Barrie-23-ans-filme-la-police-et- meurt-apres-son-interpellation], un jeune homme de 23 ans décédé en Belgique après avoir être interpelé au début de cette année, s’inscrivent dans une série infinie de meurtres policiers dont le plus récent n’est autre que celui de Daunte Wright à Minneapolis, pas plus tard que ce dimanche. Ils nous montrent, à l’échelle internationale, non seulement la violence d’une institution d’État réactionnaire, mais aussi l’impasse que constitue la justice d’État pour mettre fin aux violences policières. En ce sens, il est fondamental d’apporter un soutien massif à la famille Traoré dans la lutte contre le racisme d’État et la violence policières !




Mots-clés

Racisme d’État   /    rassemblement   /    Anti-racisme   /    Comité Vérité pour Adama   /    Adama Traoré   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique