×

Répression

Chasse aux sorcières : Fayard retire des ventes « Le nettoyage ethnique de la Palestine » d’Ilan Pappé

Dans un contexte de chasse aux sorcières contre toute expression critique envers le régime Israélien, l’éditeur Fayard a retiré des ventes l’un des plus importants travaux de recherche sur le « génocide progressif » mené par l’État sioniste, « Le nettoyage Ethnique de la Palestine » de l’historien Ilan Pappé.

Antoine Chantin

11 décembre 2023

Facebook Twitter
Chasse aux sorcières : Fayard retire des ventes « Le nettoyage ethnique de la Palestine » d'Ilan Pappé

Depuis le 7 novembre dernier, la maison d’édition Fayard, a retiré des ventes un des ouvrages phares portant sur la colonisation israélienne en Palestine, Le nettoyage ethnique de la Palestine de l’historien israélien Ilan Pappé. Publié depuis 2008 par l’éditeur parisien, l’ouvrage de Pappé ne peut désormais plus être commandé par les libraires, les sites de commandes destinés aux professionnels du livre, indiquant que ce dernier est en « arrêt définitif de commercialisation », comme l’a révélé le media Actualitté .

D’après Fayard, contacté par Actualitté, la raison serait purement formelle, « le contrat était caduc depuis le 27 février 2022. La maison a donc acté, le 3 novembre dernier, sa fin d’exploitation. » Un motif incompréhensible alors que les ventes du livre grimpaient en flèche ces derniers semaines. Plus de la moitié des 307 ventes de l’ouvrage sur l’année 2023 ont été réalisées en seulement quelques semaines, entre le 9 octobre et 12 novembre. Pourtant, c’est bien à l’occasion de ce regain des ventes que la maison d’édition a décidé de retirer des rayons l’ouvrage, alors même que le contrat litigieux était obsolète depuis 21 mois.

Le contexte de "chasse aux sorcières" actuel semble en réalité difficilement étranger à la décision de Fayard de retirer de son catalogue le livre de Pappé. Une hypothèse plausible alors que toute dénonciation de la politique d’épuration ethnique et coloniale de l’État israélien est systématiquement bâillonnée, à l’image de l’interpellation en octobre dernier d’un syndicaliste pour « apologie du terrorisme », ou de militants de révolution permanente interpelés pour de simples collages en soutien à la Palestine. Une censure d’autant plus grave qu’elle vise à entraver l’accès aux travaux de l’un des principaux chercheurs sur l’histoire de l’État d’Israël et du projet sioniste en Palestine.

Dans son livre, Le nettoyage ethnique de la Palestine, Ilan Pappé démontre, grâce à une recherche minutieusement documentée, que la fondation de l’État d’Israël en 1948 s’est faite sur la base de l’expulsion de la population arabe par des méthodes de nettoyage ethnique. Cette politique d’expulsion systématique constitue ce qu’il appelle un « génocide progressif ».

Le retrait des ventes de l’ouvrage d’Ilan Pappé coïncide également avec la prise de contrôle effective du groupe d’édition Hachette, auquel appartient Fayard, par le milliardaire d’extrême droite Vincent Bolloré. Détenteur d’un véritable empire médiatique, l’homme d’affaire le met au service de la propagation de ses idées ultra-réactionnaire : les chaines et les presses du groupe Bolloré ont été, depuis le 7 octobre, à l’avant-garde d’un véritable déchainement islamophobe, faisant du génocide en cours, une « lutte civilisationnelle ».

Loin d’un acte anodin, le retrait des ventes du livre majeur d’Ilan Pappé sous forme de censure, démontre et souligne toute l’ampleur de l’offensive réactionnaire actuellement à l’œuvre, face auquel il est primordial de continuer a dénoncer le génocide en cours en Palestine et la complicité des puissances impérialistes au premier rang desquels, la France. La nécessité de construire un mouvement large revendiquant l’autodétermination du peuple Palestinien et la disparition de l’Etat sioniste raisonne donc plus que jamais, car comme le souligne Ilan Pappé, la seule manière de mettre fin au nettoyage ethnique est de lutter contre le régime d’apartheid israélien pour « une Palestine ’désionisée’, libérée et démocratique, du fleuve à la mer »


Facebook Twitter
Servir la révolution par les moyens de l'art. Il était une fois la FIARI

Servir la révolution par les moyens de l’art. Il était une fois la FIARI

Flic, schmitt ou condé ? Ne pas se tromper

Flic, schmitt ou condé ? Ne pas se tromper

Chasse aux sorcières : Fayard retire des ventes « Le nettoyage ethnique de la Palestine » d'Ilan Pappé

Chasse aux sorcières : Fayard retire des ventes « Le nettoyage ethnique de la Palestine » d’Ilan Pappé

« Passionnément » de Gherasim Luca, le fantastique bégaiement

« Passionnément » de Gherasim Luca, le fantastique bégaiement


« Pauvres créatures » : un conte philosophique ambigu sur l'émancipation féministe

« Pauvres créatures » : un conte philosophique ambigu sur l’émancipation féministe

La poupée et la bête : tragédie et amour dans le dernier film de Bertrand Bonello

La poupée et la bête : tragédie et amour dans le dernier film de Bertrand Bonello

« Le monde réel est Harkonnen » : Dune 2, blockbuster anticolonial ?

« Le monde réel est Harkonnen » : Dune 2, blockbuster anticolonial ?


CCCP : rock alternatif et « fin des idéologies » en Italie

CCCP : rock alternatif et « fin des idéologies » en Italie