×

Solidarité internationale

Des syndicalistes anglais bloquent une usine d’armement israélienne : « workers for a free Palestine »

Jeudi matin, plusieurs dizaines de travailleurs ont bloqué les accès d’une usine du géant de l’armement israélien Elbit Systems, en réponse à l'appel des syndicats palestiniens à mettre « fin à toute complicité avec Israël ». Une démonstration de solidarité qui montre la voie !

Alexis Taïeb

27 octobre 2023

Facebook Twitter
Des syndicalistes anglais bloquent une usine d'armement israélienne : « workers for a free Palestine »

Crédits photo : X @AyoCaesar

Ce jeudi matin dans le Kent, au Royaume-Uni, plusieurs dizaines de syndicalistes de différentes organisations ont bloqué les entrées d’une usine du géant de l’armement israélien Elbit Systems. Une action organisée par le collectif « Workers for a free Palestine », en réponse à l’appel à l’action lancé par les syndicats palestiniens le lundi 16 octobre aux travailleurs et travailleuses du monde entier à stopper « toute complicité avec Israël ».

Alors que la « contre-offensive » israélienne a déjà fait plus de 7000 morts deux semaines après le début du siège militaire de Gaza, ces travailleurs anglais ont dénoncé l’Etat d’apartheid sous lequel vivent les palestiniens avec le déploiement d’une banderole : « Workers for a free Palestine ». Sur des pancartes, on peut également lire : « UK funds genocide » (le Royaume-Uni finance le génocide), une manière de dénoncer la complicité du gouvernement anglais, allié historique d’Israël, dans les massacres orchestrés depuis deux semaines.

Elbit Systems n’est pas n’importe quelle entreprise d’armement israélienne. En effet, en plus d’équiper en drones et en artillerie l’armée israélienne, c’est elle qui fournit la majorité du matériel de défense et de surveillance de la muraille de fer qui encercle Gaza. Une expertise « en matière de murs, de surveillance électronique, de munitions et d’espionnage électronique » reconnue internationalement, à tel point que les Etats-Unis ont signé un contrat de 145 millions de dollars avec elle, pour installer des tourelles de surveillances à la frontière mexicaine, mais aussi l’Union européenne pour équiper l’agence Frontex, chargée de la répression des migrants aux portes de l’Europe. En début de semaine, ce lundi, la firme israélienne aurait passé un contrat de 95 millions de dollars avec un pays européen pour la vente de drone de haute précision SkyStriker, capable de larguer des ogives de plus de 10 Kg sur un périmètre de 100 mètres, rapporte le Mondafrique.

En s’attaquant à cette entreprise à la pointe de l’armement israélien dans plusieurs domaines, l’action de ces travailleurs est une démonstration de solidarité à la symbolique forte alors que l’ensemble des gouvernements impérialistes sont rangés du côté d’Israël. Une action dans la droite lignée de celle, en 2021, des syndicalistes et travailleurs des ports de Livourne, Gêne et Naples qui avaient tenté d’empêcher la livraison de cargaisons d’armes et d’explosifs à destination d’Israël, et dont l’ensemble du mouvement ouvrier à l’international aurait à s’inspirer pour construire une solidarité internationaliste avec le peuple palestinien.


Facebook Twitter
Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Grève à la RATP : la colère grandit, quelle perspective pour massifier la mobilisation ?

Fusion de l'audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Fusion de l’audiovisuel public : une grève massive contre le projet de Macron

Débrayages quotidiens, journées fortes : l'AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Débrayages quotidiens, journées fortes : l’AG des Neuhauser vote la grève en soutien à Christian Porta

Répression à l'usine de Toray : le secrétaire fédéral de la FNIC-CGT menacé de licenciement

Répression à l’usine de Toray : le secrétaire fédéral de la FNIC-CGT menacé de licenciement

Toulouse : la menace d'une privatisation sème le chaos dans un centre d'aide sociale à l'enfance

Toulouse : la menace d’une privatisation sème le chaos dans un centre d’aide sociale à l’enfance

« L'impunité patronale doit cesser » : Sophie Binet soutient Christian Porta face à l'acharnement d'InVivo

« L’impunité patronale doit cesser » : Sophie Binet soutient Christian Porta face à l’acharnement d’InVivo

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud'hommes

Acharnement : InVivo relance une procédure de licenciement après sa défaite aux Prud’hommes

Victoire : les Prud'hommes ordonnent la réintégration de Christian Porta, délégué CGT

Victoire : les Prud’hommes ordonnent la réintégration de Christian Porta, délégué CGT