^

Politique

Dessin Nazi : Fiorina Lignier se retire, le numéro 3 de "La Ligne Claire" reprend la main !

Après la publication d’une photo de Fiorina Lignier priant devant une croix gammée, Renaud Camus, théoricien du « grand remplacement » a dit ne plus « assumer » sa liste d’extrême-droite de « La Ligne Claire ». Qu’à ne cela ne tienne, le numéro 3 de la liste a décidé…de « reprendre en main » !

jeudi 23 mai

« La Ligne Claire » menée par Renaud Camus sera bien présente aux européennes. La photo et la vidéo de Fiorina Lignier en train de prier devant une croix gammée n’auront pas douché les ardeurs du numéro 3 Karim Ouchikh qui a décidé de « reprendre en main ». La liste identitaire est toujours menée par Renaud Camus, à l’origine de la thèse du « grand remplacement ». L’écrivain d’extrême droite avait été condamné en 2015 pour provocation à la haine raciale.

Fiorina Lignier prise en flagrant délit…

Fiorina Lignier, numéro 2 de la liste, a reconnu les faits et a expliqué son geste comme une « erreur de jeunesse ». Eborgnée lors d’une manifestation de « gilets jaunes », Fiorina Lignier est proche du mouvement d’extrême-droite Génération Identitaire et soutient, elle aussi, la thèse du Grand Remplacement portée par Renaud Camus lui-même. Depuis le début du mouvement, bon nombre de gilets jaunes, n’étant pas dupes, ont toujours dénoncé son appartenance à l’extrême droite identitaire.

Cette appartenance à ces milieux d’extrême-droite s’est par ailleurs exprimée à plusieurs reprises durant la campagne qui a suivi sa blessure le 8 décembre. Après la publication de ces images, le député Rassemblement national Gilbert Collard a supprimé un tweet le montrant en train de rendre visite à Fiorina Lignier à l’hôpital.

Le militant identitaire Damien Rieu, assistant parlementaire de Gilbert Collard avait ouvert une cagnotte de soutien suite à sa blessure.

Renaud Camus et la théorie du « grand remplacement »

Renaud Camus dit affirmer dans un tweet qu’il ne tolère pas le rapprochement avec les valeurs nazis. Peut-on lui rappeler que le Nazisme n’est pas uniquement centré sur l’antisémitisme mais que la persécution était également sur les Homosexuels, les Tsiganes, les Asiatiques, les Noirs qu’ils qualifiaient de races inférieures et étaient classés au plus bas de leur échelle des races. Asiatiques et Noirs étaient classés dans la catégorie "races à réduire en servitude" puis handicapés, homosexuels, juifs et tsiganes dans la catégorie "races à exterminer". Dans le seul but de "conserver" la pureté raciale, idéologique de leur conception de l’Homme blanc supérieur, de lui créer un espace vital où la mixité, les races inférieures et parasites n’existent pas. La thèse du Grand Remplacement n’a pas grand-chose à lui envier…

Qu’on ne s’y trompe surtout pas, au vu de son tweet où Renaud Camus écrivait « Une boîte de préservatifs offerte en Afrique, c’est trois noyés en moins en Méditerranée, cent mille euros d’économie pour la CAF, deux cellules de prisons libérées et trois centimètres de banquise préservée ». On voit bien qu’il n’est pas en reste dans ses propos racistes nauséabonds dégoulinant. Une liste d’extrême-droite totalement décomplexée, donc, donnée à moins de 0,5% dans les sondages.




Mots-clés

Gilets-citoyens   /    Gilets jaunes   /    élections européennes   /    Extrême-droite   /    Politique