×

Répression d'Etat

Enquête pour « apologie du terrorisme » : solidarité avec le NPA attaqué par Darmanin !

Le Nouveau Parti Anticapitaliste est visé par une enquête pour apologie du terrorisme pour son soutien à la lutte du peuple palestinien a annoncé le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, dans l’émission « Quotidien » sur TMC.

Nathan Deas

10 octobre 2023

Facebook Twitter
Enquête pour « apologie du terrorisme » : solidarité avec le NPA attaqué par Darmanin !

Crédit photo : capture d’écran @Quotidien

Le pôle national de lutte contre la haine en ligne (PNLH) du parquet de Paris a saisi la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne pour un communiqué diffusé samedi, dans lequel le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) avait affirmé « son soutien aux Palestien/nes et aux moyens de lutte qu’ils et elles ont choisi pour résister » a annoncé ce mardi Gérald Darmanin.

La veille, le ministre de l’Intérieur avait prévenu à l’issue d’une réunion avec les représentants de la communauté juive en France qu’il se réservait la possibilité d’utiliser l’article 40 et « d’engager des procédures de dissolution quelles que soient les structures ». Avant d’ajouter sans citer de noms d’organisations : « Nous avons eu de la part de collectifs, d’associations parfois de partis politiques, des propos absolument ignobles appelant à la haine, à l’intifada, à l’apologie du terrorisme ».

Face à une offensive autoritaire inédite, faisons front pour défendre le droit de nos organisations à exprimer une opinion politique... indépendante du gouvernement !

Alors que la classe politique a constitué ces derniers jours un front réactionnaire imposant comme seule position acceptable le soutien inconditionnel à Israël, le ministre de l’Intérieur ouvre une offensive autoritaire d’ampleur visant les organisations politique qui expriment un soutien à la résistance palestinienne.

Après avoir affirmé mardi que « déployer une banderole de soutien au peuple palestinien » était un acte antisémite, le ministre de l’Intérieur cherche désormais à faire l’amalgame entre soutien au peuple palestinien et apologie du terrorisme.

Une offensive du gouvernement qui constitue un nouveau saut dans la criminalisation de la solidarité avec la lutte du peuple palestinien et qui vise désormais aussi directement les organisations politiques de la gauche radicale, quelques semaines après l’arrestation d’une journaliste de Disclose qui avait révélé la complicité de la France avec Al-Sissi.

Face aux intimidations du gouvernement qui visent à museler nos organisations, et à l’heure où les menaces de dissolution et de procès se multiplient contre les partis politiques et associations de soutien à la Palestine, il est indispensable d’opposer le front le plus large possible au gouvernement. Alors que le gouvernement cherche à s’appuyer sur cette séquence pour lancer une offensive inédite contre notre droit à faire de la politique, nous ne pouvons pas le laisser faire. Faisons front avec le NPA !


Facebook Twitter
Les Kanaks votent oui à l'indépendance mais le non l'emporte

Les Kanaks votent oui à l’indépendance mais le non l’emporte


Manifestation de néo-nazis à Paris : et la machine à intimider s'enraya un peu

Manifestation de néo-nazis à Paris : et la machine à intimider s’enraya un peu

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

France Inter : les salariés en grève contre la mise à pied de Guillaume Meurice ce dimanche

France Inter : les salariés en grève contre la mise à pied de Guillaume Meurice ce dimanche

Etats-Unis, étudiant·e·s interpellés à la Sorbonne... Revoir l'émission Twitch de RP

Etats-Unis, étudiant·e·s interpellés à la Sorbonne... Revoir l’émission Twitch de RP

Répression : un étudiant interpellé à la Sorbonne sous contrôle judiciaire pour son soutien à la Palestine

Répression : un étudiant interpellé à la Sorbonne sous contrôle judiciaire pour son soutien à la Palestine

Montpellier : la police intimide des soutiens de la Palestine et empêche une action de soutien

Montpellier : la police intimide des soutiens de la Palestine et empêche une action de soutien

Un journaliste de Révolution Permanente convoqué par la police anti-terroriste : stop à l'acharnement !

Un journaliste de Révolution Permanente convoqué par la police anti-terroriste : stop à l’acharnement !