×

A69

Fin de la grève de la soif, chantier suspendu jusqu’à vendredi : victoire en vue contre l’A69 ?

Les trois opposants à l’A69 ont stoppé leur grève de la soif après les annonces par la préfecture du Tarn de la suspension des travaux de défrichement jusqu’à vendredi, date d’une nouvelle consultation autour du projet d’autoroute.

James Draoust

10 octobre 2023

Facebook Twitter
Fin de la grève de la soif, chantier suspendu jusqu'à vendredi : victoire en vue contre l'A69 ?

Crédits photo : fin de la grève de la soif des trois militants. Capture d’écran vidéo twitter.

Ce mardi matin à 4h15, Thomas Brail a été transféré à l’hôpital Cochin par le SAMU après une perte de connaissance. En grève de la faim depuis 40 jours contre le projet écocide de l’autoroute A69, le fondateur du Groupe National de la Surveillance des Arbres et figure des écureuils avait débuté lundi à 14h une grève de la soif avec deux autres militants. Affirmant sa détermination à continuer jusqu’à la suspension du projet, il avait déclaré lundi : « Une grève de la soif, c’est trois jours si on va bien. Moi, j’en suis à 40, bientôt 40 jours de grève de la faim. Donc, je pense que c’est quelques heures pour moi. On n’est pas en train de rigoler, en fait, mais pas du tout  ».

Sorti de l’hôpital en milieu de journée selon France Bleu, le militant épuisé a désigné de « victoire pour tout le monde » et « pour la planète et pour nos enfants » l’annonce de la suspension du gros des travaux de défrichement du chantier de l’A69 jusqu’à vendredi . Il a déclaré dans la foulée : « Il est temps pour nous de mettre fin à notre grève de la soif [et de la faim] »

Un communiqué de la préfecture du Tarn publié mardi matin, après l’hospitalisation du militant, spécifie en effet : « Le préfet de la région Occitanie et le nouveau préfet du Tarn réuniront, à la demande du ministre chargé des Transports, les maires et les élus du territoire vendredi 13 novembre 2023. Cette réunion permettra de faire un point de situation sur l’avancement du projet d’autoroute A69 et d’en partager les perspectives. Les opérations de défrichement importantes n’auront pas lieu avant cette réunion. Les associations concernées par le projet seront également reçues le même jour ».

Après avoir fait le choix du silence, du mépris et de la répression devant la grève de la faim et de la soif des écureuils, le gouvernement annonce donc la suspension des travaux jusqu’à une énième médiation ce vendredi. Si la préfecture fait miroiter un vote qui décidera de l’avenir du projet à l’issue de cette médiation, l’acharnement du gouvernement pour défendre le projet laisse peu d’illusions quant à l’issue de celui-ci.

De fait, l’annonce de suspension des défrichages les plus importants liés au projet jusqu’à vendredi ressemble plus à une tentative pour le gouvernement de se sortir d’une situation délicate face à des militants en grève de la faim et de la soif déterminés à aller jusqu’au bout. C’est également une manière pour le gouvernement d’enfermer la résolution du conflit autour de l’A69 sur une voie institutionnelle alors que de nouvelles mobilisations contre le projet s’annoncent en octobre. Les précédentes réunions de médiations ont par ailleurs montré que loin de permettre une remise en cause du projet, elles servent au gouvernement et à ses relais locaux à mettre en avant ses arguments pour défendre le projet.

Cela n’en reste pas moins un premier arrêt momentané du projet de l’A69, arraché par la détermination des militants en grève de la faim et de la soif, auxquels nous envoyons toute notre solidarité souhaitons un prompt rétablissement. Pour transformer cet arrêt momentané du projet écocide en stop définitif, mais également stopper tous les autres projets destructeurs que le gouvernement et les entreprises s’acharnent à faire sortir du sol, c’est un rapport de force massif qu’il va falloir chercher à construire contre ces derniers. Un rapport de force qui doit s’appuyer sur la capacité à bloquer par la grève les géants de l’industrie que les travailleurs ont démontré lors de la dernière période, des grèves de la réforme des retraites aux grèves de la pétrochimie pour les salaires, en passant par les grèves historiques en cours dans le secteur de l’automobile aux Etats Unis.


Facebook Twitter
Défaire le mythe de la transition énergétique

Défaire le mythe de la transition énergétique

Toulouse. Le 21 avril, tous à la manifestation contre l'A69 et son monde

Toulouse. Le 21 avril, tous à la manifestation contre l’A69 et son monde

Acheter les actions de Total pour sauver la planète ? La nouvelle trouvaille d'EELV pour les européennes

Acheter les actions de Total pour sauver la planète ? La nouvelle trouvaille d’EELV pour les européennes

Sainte-Soline : sept militants condamnés pour leur opposition aux méga-bassines, solidarité !

Sainte-Soline : sept militants condamnés pour leur opposition aux méga-bassines, solidarité !

Action contre Lafarge : l'Etat mobilise à nouveau l'anti-terrorisme pour réprimer le mouvement écolo

Action contre Lafarge : l’Etat mobilise à nouveau l’anti-terrorisme pour réprimer le mouvement écolo

Catastrophe capitaliste. 57 entreprises responsables de 80 % du CO2 émis depuis les accords de Paris

Catastrophe capitaliste. 57 entreprises responsables de 80 % du CO2 émis depuis les accords de Paris

« De l'eau, pas des puces » : à Grenoble, la lutte écologique s'attaque aux industries de la micro-électronique

« De l’eau, pas des puces » : à Grenoble, la lutte écologique s’attaque aux industries de la micro-électronique

Vote de la loi contre les polluants éternels : une « victoire historique », vraiment ?

Vote de la loi contre les polluants éternels : une « victoire historique », vraiment ?