×

La santé a un prix

Le gouvernement augmente le coût des médicaments mais offre 500 millions € aux labos

Emmanuel Macron et Catherine Vautrin, ministre de la santé, ont confirmé le doublement du prix des franchises médicales et des participation forfaitaires en mars. De quoi dégager 500 millions d’euros qui vont financer une remise de taxes aux laboratoires pharmaceutiques.

Joseph Chapron

23 janvier

Facebook Twitter
Audio
Le gouvernement augmente le coût des médicaments mais offre 500 millions € aux labos

Lors de sa conférence de presse du 16 janvier, Emmanuel Macron a annoncé de nombreuses attaques à venir. Il est notamment revenu sur son plan de coupe des dépenses publiques en doublant la franchise médicale et les participation forfaitaires, à savoir le prix des médicaments et services médicaux qui ne sont remboursés ni par la sécurité sociale ni par la mutuelle, et donc pris en charge par le patient. Cette attaque contre la gratuité de la santé a été originellement mise en place sous Nicolas Sarkozy en 2008. Actuellement fixée à 50 centimes, la franchise médicale passera à 1 euro par boite de médicament d’ici fin mars, et, fin juin, la participation forfaitaire passera de 1 euros à 2 euros pour une consultation médicale ou un examen biologique et de 2 euros à 4 euros pour les transports sanitaires.

Cette augmentation des tarifs précarise toujours plus les classes populaires, dans une période où il est de plus en plus difficile de pouvoir se soigner correctement. Le président des riches a défendu l’augmentation des tarifs médicaux disant qu’il fallait « responsabiliser » les Français, estimant peut-être que les gens vont chez le médecin pour le plaisir, et a relativisé l’impact de cette hausse pour les personnes sous médication. Alors qu’une personne sur 4 déclare avoir déjà renoncé à se soigner à cause des coûts, Macron déclarait lors de sa conférence de presse : « Passer de 50 centimes à 1 euro par boite de médicament, franchement cela ne me choque pas ».

Le gouvernement tente en effet de minimiser cette attaque en rappelant qu’il ne remet pas en cause les exonérations de la franchise médicale et de la participation forfaitaire pour les mineurs et les femmes enceintes. Il ne relève pas non plus le plafonnement de ces deux taxes, fixés pour chacune à 50€. Véritable double-peine pour les personnes atteintes d’affection longue qui nécessitent des soins réguliers, la franchise médicale et la participation forfaitaire peuvent donc leur ponctionner deux fois 50€ sur un an. Avec leur doublement, davantage de personnes atteindront certainement les plafonds, que l’Etat ne manquera pas de vouloir relever à l’avenir pour poursuivre ses économies sur notre dos.

Cette mesure austéritaire est justifiée par l’éternelle excuse du déficit des comptes de la sécurité sociale. Le ministère du budget estime que l’augmentation des tarifs pourra permettre une économie d’environ 500 à 600 millions d’euros. Mais en réalité, elle ira directement dans les poches des laboratoires pharmaceutiques !

C’est en effet dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2024 (PLFSS), passé par Elizabeth Borne par 49.3, qu’a été adoptée la hausse des franchises médicales, en même temps qu’un allègement de 500 millions d’euros de taxe pour les laboratoires pharmaceutiques étalé sur 2023 et 2024. Le plan de Macron est de continuer à maintenir le profit des patrons des industries pharmaceutiques sur le dos des malades.

Une augmentation de plus pour les travailleuses et les travailleurs alors que selon l’association UFC-Que Choisir, la hausse du coût des mutuelles pourrait atteindre les 10% en 2024, et que dès février les tarifs de l’électricité pourront augmenter jusqu’à 9,8%.


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l'hypocrisie de Macron

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l’hypocrisie de Macron

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Panthéonisation de Manouchian : opération détournement de mémoire pour Macron et le RN

Panthéonisation de Manouchian : opération détournement de mémoire pour Macron et le RN

10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Moins d'écologie, plus d'exploitation : l'exécutif donne de nouveaux gages à la FNSEA

Moins d’écologie, plus d’exploitation : l’exécutif donne de nouveaux gages à la FNSEA

Appel à « passer en économie de guerre » : Glucksmann lance sa campagne militariste

Appel à « passer en économie de guerre » : Glucksmann lance sa campagne militariste