×

Non à la loi Darmanin

Loi immigration : tous dans la rue samedi contre Macron, les frontières et la réforme des retraites

Après un premier appel national à la mobilisation contre la Loi Immigration, samedi 18 février, le collectif d’associations et de syndicats Uni-es contre l’immigration jetable appelle à manifester les 4 et 25 mars prochains. Contre Macron et Darmanin, pour la régularisation de tous les sans-papiers : rendez-vous ce samedi dans la rue. Détruisons les frontières, pas les retraites !

Nathan Deas

3 mars 2023

Facebook Twitter

Après la réforme des retraites, la loi Immigration qui doit être débattue en avril à l’Assemblée nationale constitue la prochaine attaque de taille prévue contre notre camp social. En effet, le projet prévoit centralement de durcir les conditions de régularisation et d’aller toujours plus loin dans la chasse aux sans-papiers mise en place par le gouvernement.

Au programme : plus de CRA (centre de rétention administrative) pour enfermer les sans-papiers, plus d’expulsions avec les OQTF et IRTF et plus de répression avec le renforcement de la « double peine » pour les étrangers. Par ailleurs, le texte prévoit la mise en place de titres de séjour « métiers en tension ». Une mesure qui révèle l’un des fondements de la politique migratoire de Macron et Darmanin : le tri raciste des migrants au service des besoins du patronat.

L’arrivée du texte au Sénat, en commission, ce mardi 28 février, est d’ores et déjà le prétexte d’une course à la surenchère réactionnaire. Pour s’assurer du soutien des Républicains, dont Darmanin a besoin pour faire passer son projet de loi, le ministre de l’Intérieur promet de durcir encore le texte. Mardi, il assurait être « favorable » au durcissement des critères du regroupement familial ou du « niveau de langue attendu » s’agissant des contrats d’accueil.

Après une première journée de mobilisation à l’appel du collectif de syndicats et d’associations contre la loi Immigration le 18 février, les 4 et 25 mars prochains sont l’occasion de redire notre opposition à l’offensive xénophobe du gouvernement. Une nécessité d’autant plus brûlante que, dans le contexte de l’attaque conjointe du gouvernement sur nos retraites, l’urgence est à défendre et construire l’unité de notre camp social.

Pour imposer à Macron une défaite sur tous les fronts, Révolution Permanente s’associe à l’appel des collectifs de sans-papiers et appelle à se mobiliser à nouveau le samedi 4 mars pour lutter contre l’ensemble du projet anti-social, xénophobe et raciste du gouvernement. Seul un programme qui inclut la lutte contre les oppressions subies par l’ensemble du monde du travail et de notre camp social, en particulier par les travailleurs et les travailleuses les plus précaires, sera en mesure de mobiliser le plus largement possible afin de construire le rapport de force à même de faire reculer le gouvernement sur nos retraites comme sur la Loi immigration.

Rendez-vous le 4 mars !

Horaires et lieux des manifestations nationales : Paris : 14h Château Rouge / Chartres : 15h Place Jean Moulin / Marseille : AG publique / Nancy : 12h30 Préfecture / Perpignan : 15h Place de la République / Rennes : 11h, place de la mairie / Saint-Nazaire : 11h place des Droits de l’Homme / Sète : 14h30 devant le CRA


Facebook Twitter
La manifestation antiraciste du 21 avril autorisée : tous dans la rue ce dimanche à Paris !

La manifestation antiraciste du 21 avril autorisée : tous dans la rue ce dimanche à Paris !

Des AED condamnés à de la prison avec sursis pour avoir dénoncé la répression syndicale et le racisme

Des AED condamnés à de la prison avec sursis pour avoir dénoncé la répression syndicale et le racisme

Marche antiraciste du 21 avril interdite à Paris. Face à la répression, faisons front !

Marche antiraciste du 21 avril interdite à Paris. Face à la répression, faisons front !

Répression coloniale. A Pointe-à-Pitre, Darmanin instaure un couvre-feu pour les mineurs

Répression coloniale. A Pointe-à-Pitre, Darmanin instaure un couvre-feu pour les mineurs

Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

« Place Nette » à Mayotte : le gouvernement relance l'opération Wuambushu pour des expulsions de masse

« Place Nette » à Mayotte : le gouvernement relance l’opération Wuambushu pour des expulsions de masse

Solidarité avec les sans-papiers et les mineurs isolés : tous dans la rue ce vendredi 12 avril !

Solidarité avec les sans-papiers et les mineurs isolés : tous dans la rue ce vendredi 12 avril !

JO : À la Maison des Métallos, la lutte des mineurs en recours s'organise contre les expulsions

JO : À la Maison des Métallos, la lutte des mineurs en recours s’organise contre les expulsions