^

Politique

DONS POUR NOTRE-DAME

Pamela Anderson dénonce la charité de façade des grandes fortunes françaises

“Qu'en est-il des personnes sans abri, courants, affamées dans les rues ?”

lundi 22 avril

Après avoir pris en décembre la défense des gilets jaunes devant “la violence structurelle de l’élite française”, avoir dénoncé en janvier le “mépris des pauvres” dont fait preuve Emmanuel Macron et avoir pointé du doigt l’instrumentalisation de l’antisémitisme par le gouvernement, Pamela Anderson prend de nouveau position en faveur des "99%" dans la polémique autour des dons défisclaisés de grandes fortunes françaises pour Notre-Dame.

Dans un thread sur Twitter, elle s’étonne de la rapidité foudroyante avec laquelle un milliard d’euro ont été levés par les milliardaires pour la cathédrale : "1 milliard d’euros pour reconstruire Notre Dame déjà élevée. Cela a a été facile. Merci milliardaires. Je pensais que l’Église catholique avait assez d’argent. Prospère grâce aux voeux pieux des pauvres."

Elle s’interroge : “Qu’en est-il des personnes sans abri, courants, affamées dans les rues ?”

Ainsi, elle dénonce : “C’est la preuve que le 1% est déconnecté. Et je m’en fous des autres. Juste leur nom dans les journaux - je suis sûr qu’ils seront célébrés. Et leurs dons ne seront pas imposés et feront à nouveaux des profits - alors qu’ils ont l’air de héros.”

Partageant l’état d’esprit du mouvement des gilets jaunes qui dure depuis maintenant 6 mois et bénéficie toujours du soutien d’une majorité de français, elle conclut : “La vie n’est pas juste. Il faut que ça change.”

Crédits photo : Getty Images




Mots-clés

Grandes fortunes   /    Pamela Anderson   /    Notre-Dame de Paris   /    Politique