×

Répression administrative

Rennes 2. Un campus fermé par l’administration pour empêcher une réunion sur la loi immigration

Alors qu’une réunion publique sur le contenu de la loi Darmanin devait avoir lieu le jeudi 25 janvier sur le campus de la Harpe, la présidence a fait fermer entièrement le campus. Une mesure répressive qui démontre la volonté de la présidence d’empêcher toutes discussions et mobilisation contre cette loi.

Loanne Ronsin

26 janvier

Facebook Twitter
Rennes 2. Un campus fermé par l'administration pour empêcher une réunion sur la loi immigration

Crédit Photo : Wikimédia commons

A l’université de Rennes 2, plusieurs organisations de la faculté dont le Poing Levé ont appelé à une réunion sur le contenu de la loi immigration. A l’origine, celle-ci devait se dérouler sur le campus de l’université de Villejean, avant d’être décalée une première fois sur le campus de la Harpe, en raison de la fermeture administrative du premier site par la présidence.

Seulement, en fin d’après-midi, les étudiants ont tous eu la surprise de recevoir un mail de la part de cette dernière, qui a annoncé la fermeture administrative du campus de la Harpe. Dans ce mail, la présidence se justifie par « la crainte d’une AG ».

Alors même que la présidence de la faculté de Rennes2 se targue dans des communiqués de vouloir lutter contre cette loi, celle-ci empêche la tenue d’une réunion qui vise à informer les étudiants et à les aider à s’organiser contre cette même loi. Une mesure purement répressive qui démontre l’hypocrisie de la présidence.

Par ailleurs, cette dernière est loin d’être étrangère à ces méthodes de répression administrative. En effet, lors de la lutte contre la réforme des retraites, régulièrement la présidence fermait administrativement la faculté et faisait basculer en distanciel les cours, afin d’empêcher encore une fois les étudiants de se mobiliser.


Facebook Twitter
« Le lieu où je vis ne cesse de se dégrader » : Théo étudiant à Lille 3

« Le lieu où je vis ne cesse de se dégrader » : Théo étudiant à Lille 3

« Tu casses, tu répares » : Gabriel Attal continue d'assommer la jeunesse de mesures répressives

« Tu casses, tu répares » : Gabriel Attal continue d’assommer la jeunesse de mesures répressives

Paris 1. Total et la BNP viennent faire leur marché parmi les étudiants

Paris 1. Total et la BNP viennent faire leur marché parmi les étudiants

L'Oréal, un soutien d'Israël et de la colonisation partenaire de l'Université Paris-Cité

L’Oréal, un soutien d’Israël et de la colonisation partenaire de l’Université Paris-Cité

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Communiqué. Non aux sanctions contre les élèves mobilisés du lycée Racine !

Sélection, autoritarisme, écologie. Le mal-être croissant des jeunes ne tombe pas du ciel

Sélection, autoritarisme, écologie. Le mal-être croissant des jeunes ne tombe pas du ciel


Pression, perte de sens, isolement… des lycéens témoignent : « J'ai l'impression de gâcher ma vie »

Pression, perte de sens, isolement… des lycéens témoignent : « J’ai l’impression de gâcher ma vie »

« On refuse leur politique autoritaire » : plusieurs centaines de lycéens mobilisés ce jeudi

« On refuse leur politique autoritaire » : plusieurs centaines de lycéens mobilisés ce jeudi