^

Politique

Nouvelle affaire tragique impliquant des policiers dans le XVIIIème

Un jeune homme abattu par la police à Paris

Peu après 11h, ce dimanche, un jeune a été abattu par un policier dans le XVIIIème arrondissement, à Paris. La rue Boinod et les alentours, où s’est produit l’événement tragique, étaient bouclés jusqu’à 15h30.

dimanche 14 mars

Selon des témoins interrogés par Révolution Permanente, un policier en faction devant l’immeuble où l’intervention se produisait, aurait aperçu un jeune se déplaçant avec une arme blanche et l’aurait poursuivi.

Le jeune homme poursuivi se serait ensuite retourné vers le policier. Ce dernier aurait alors tenté de le tenir à distance avec sa matraque, sans succès, à l’angle de la rue Boinod et de la rue des Poissonniers. C’est à ce moment-là que trois coups de feu auraient été tirés par l’agent. Le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, habitant du quartier, selon certains témoins, n’a pas pu être réanimé par les pompiers, arrivés sur place peu après. On le voit, sur certaines vidéos, inanimé, sur le trottoir, devant l’épicerie qui se trouve à l’angle du croisement.

Des tensions sont survenues, rapidement, à la suite des coups de feu. Le quartier a immédiatement été bouclé et d’importantes forces de police, en uniforme et en civil, étaient présentes, sur place, jusqu’à 15h30. Le XVIIIème était au centre, ces dernières semaines, d’une affaire impliquant la Bac et plusieurs « ripoux » dans le cadre d’accusations concernant un important trafic de stupéfiants à la Goutte d’Or. Le tragique événement d’aujourd’hui pourrait relancer le débat autour du rôle de la police dans les quartiers populaires du Nord parisien.




Mots-clés

Police   /    Politique