^

Politique

La com' avant tout

Une visite de Macron retarde l’aide apportée aux villages sinistrés par la tempête Alex

La visite d’Emmanuel Macron en Alpes-Maritimes suite à la tempête Alex paralyse les interventions aériennes dans les villages sinistrés.

jeudi 8 octobre

Crédits photo : AFP / Vincent-Xavier MORVAN (capture d’écran vidéo)

Ce mercredi 7 Juin malgré l’urgence du travail de rétablissement de l’électricité dans les vallées de la Tinée, de la Vésubie et de la Roya, les opérations ont dû être mises en arrêt en raison de la visite présidentielle.

La CGT Energie 06 dénonce l’ironie d’une visite en soutien aux victimes qui paralyse les opérations d’aide aux sinistrés. De fait, les mesures annoncées par la préfecture sont claires : la priorité revient à l’apparition présidentielle et non au pont aérien nécessaire au déploiement des missions d’urgences.

Les équipes de la société Enedis chargées du rétablissement des lignes électriques sont concernées mais pas seulement. L’interdiction d’accès aux espaces aériens correspondant à toutes ces vallées en état de catastrophe naturelle a duré toute l’après midi et concernait tous les hélicoptères civils mobilisés, y compris des hélicoptères chargés de la livraison de denrées alimentaires dans ces zones à présent isolées.

La décision de limiter durant autant de temps le travail de rétablissement des lignes électriques, des accès terrestres et du réseau d’eau s’est donc faite au dépend des personnes les plus fragilisés par cette situation urgente. Un coup de comm’ présidentiel effectué au détriment des habitants des vallées déjà profondément affectés par les dégâts causés par la tempête.




Mots-clés

Changement climatique   /    Scandale   /    Emmanuel Macron   /    Politique