^

Politique

Des affaires aux affaires

Fillon se reconvertit dans la finance internationale

Les affaires appellent les affaires. Suite au Penelopegate et aux scandales à répétition, Fillon s’est retiré de la vie politique tant sa présence incarnait à elle seule la corruption généralisée du système politique. Sous le coup d’une mise en examen, Fillon n’en va pas moins rejoindre Tikehau Capital dès le premier septembre et se reconvertir dans la finance. Une manière lucrative de passer des affaires d’emplois fictifs aux affaires du grand capital.

La retraite politique de François Fillon après sa défaite teintée de corruption à l’élection présidentielle dès le premier tour n’aura duré qu’un temps. Après la pêche et le jardinage dans le château de la Sarthe, Fillon va reprendre du service, dans la finance cette fois-ci. A l’image de nombres d’hommes politiques dont la carrière a été entachée par un scandale politique ou de détournement de fond, Fillon va s’éloigner (momentanément) de la vie publique pour faire carrière dans le privé.

En l’occurrence, l’ex-premier ministre de Nicolas Sarkozy a été recruté par Tikehau Capital et commencera dès le premier septembre. Cette société de gestion d’actifs s’est taillée rapidement la part du lion parmi les firmes françaises et même à l’international en profitant de la crise économique de 2008. Fondée par un ancien de Goldman Sachs et un ancien de la Deutsche Bank, la firme cumule près de 10,3 milliards d’euros d’actifs et a réussi son entrée en Bourse avec plus de 700 millions d’euros levés en quelques mois.

Les compétences de Fillon en économie et « son expertise internationale », lui ont ouvert les portes de la firme montante du moment. Il deviendra donc le trentième associé du groupe. Une reconversion qui s’annonce lucrative pour le candidat malheureux de la présidentielle dont on connaît le train de vie très élevé entre son château dans la Sarthe et ses costards à plusieurs milliers d’euros.

La justice ne semble pas particulièrement préoccuper François Fillon. La procédure devrait prendre encore quelques années pour aboutir. En attendant, seulement quelques mois après les révélations du Canard enchaîné sur les emplois fictifs de sa femme et de ses enfants et les détournements de fonds qui les accompagnent, le candidat conservateur et ultra-libéral aura trouvé une entreprise qui saura mettre à profit ses « talents » de gestionnaire et de conseiller auprès des grandes entreprises.

Crédits photos : BENJAMIN MENGELLE / HANS LUCAS / AFP




Mots-clés

#PénélopeGate   /    François Fillon   /    corruption   /    Politique