×

Crise politique

20.000€ de l’industrie pharmaceutique : la nouvelle ministre de la Santé déjà visée par une enquête

Après la démission du ministre de la santé Aurélien Rousseau, Mediapart révèle que sa remplaçante est visée par une enquête. Une nouvelle affaire visant un ministre pour des faits de corruption en pleine crise politique.

Hélène Angelou

22 décembre 2023

Facebook Twitter
20.000€ de l'industrie pharmaceutique : la nouvelle ministre de la Santé déjà visée par une enquête

Crédit photo : X @telematin, screenshot d’une vidéo France 2

Agnès Firmin le Bodo, jusque-là numéro 2 du ministère de la Santé et tout juste nommée ministre « par interim » de la Santé en remplacement du ministre démissionnaire Aurélien Rousseau, est déjà fragilisée par la révélation d’une enquête judiciaire la concernant.

Propriétaire d’une pharmacie au Havre, Agnès Firmin le Bodo est en effet visée par une enquête judiciaire, ouverte en juin 2023, pour avoir reçu des cadeaux de luxe de la part des laboratoires Urgo, sans les déclarer. Au total, plus de 20 000 € en nature lui auraient été versés par cette industrie pharmaceutique, une pratique totalement illégale et encadrée depuis 1993 : « Il a alors été formellement interdit aux professionnel·les de santé, dont les pharmacien·nes, de recevoir « des avantages en espèces ou en nature, sous quelque forme que ce soit, d’une façon directe ou indirecte », à moins qu’ils ne soient d’une « valeur négligeable » », indique l’article de Médiapart.

L’enquête de Médiapart précise que les laboratoires Urgo ont été épinglés pour ces pratiques et ont plaidé coupable en janvier 2023, ce qui explique le lancement d’un nouveau volet de l’enquête, visant désormais les pharmaciens ayant profité de ce système, à coup de bouteilles de champagne, de montres de luxe et autres produits de luxe.

Cerise sur le gâteau : les montants de ces cadeaux versés à la nouvelle ministre ont largement augmenté depuis 2018, soit peu de temps après son élection comme députée et alors qu’elle « particip[ait] à [d]es débats » visant à « précis[er] et renforc[er] ce dispositif anti-cadeaux et les règles de transparence des lieux d’intérêt avec les industriels », explique Médiapart.

Si le gouvernement n’en n’est pas à son premier scandale, en atteste le récent procès du ministre de la Justice Eric Dupont-Moretti, celui-ci constitue un nouveau coup-dur pour la macronie. Alors que le gouvernement traverse une importante crise politique depuis le passage de la loi immigration, la démission ou tentative de démission de ministres, tout comme la défection d’une partie de ses troupes à l’assemblée ont fait figure de camouflet pour Macron. Ce nouveau scandale visant la ministre remplaçante tombe ainsi au plus mauvais des moments. Il illustre d’une part le manque criant de personnel politique pour Macron ce qui fait du moindre remaniement une gageure tandis qu’il vient ajouter une nouvelle affaire alors que le macronisme cherche à circonscrire la crise politique avant Noel. Une illustration s’il en fallait que les manœuvres de la macronie visant à conjurer la crise politique sont totalement impuissantes et que l’instabilité politique demeure.


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l'UNRWA et acte son soutien au génocide

Marseille. La mairie vote la suspension des aides à l’UNRWA et acte son soutien au génocide

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l'hypocrisie de Macron

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l’hypocrisie de Macron

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Réforme du logement social : une nouvelle offensive anti-pauvres

Près de 700 millions d'euros retirés à l'Education : en plus du tri social, l'austérité

Près de 700 millions d’euros retirés à l’Education : en plus du tri social, l’austérité

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l'aide humanitaire vers Gaza !

Non au jumelage de Bordeaux avec Ashdod, ville israélienne qui bloque l’aide humanitaire vers Gaza !

10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation