×

Universités

200 étudiants votent l’occupation de la fac de Bordeaux Victoire

Après la tenue d'une assemblée générale, la fac de Bordeaux Victoire sera occupée dès ce mercredi soir.

Facebook Twitter

L’occupation a été votée à l’unanimité avec plus de 200 personnes présentes. Depuis plusieurs semaines, la mobilisation contre la précarité et la réforme des retraites se structure sur l’université de Victoire située au centre ville de Bordeaux. L’occupation a été pensée comme une réponse face aux politiques de lock-out qui se multiplient pour empêcher la mobilisation des étudiants dans le contexte de la grève reconductible qui se lance ce 5 décembre. Les campus de Pessac mais aussi de Sciences Po seront également bloqués demain matin, un blocage historique en ce qui concerne ce dernier centre.

Pour les étudiants qui ont voté l’occupation, le but est de profiter de sa place centrale dans la ville pour en faire un lieu d’organisation de la mobilisation et de construction de la grève reconductible. C’est en ce sens que lors de l’AG de mercredi soir qui a voté l’occupation, des Gilets Jaunes et des travailleurs de différents secteurs étaient présents en nombre. Jeudi 5 décembre, les étudiants organiseront un cortège dans la manifestation interprofessionnelle.

A 17h30, une nouvelle assemblée générale de lutte aura lieu invitant largement les travailleuses et les travailleurs en grève, syndiqués ou non syndiqués, à participer pour organiser les journées à venir. Ces derniers peuvent également profiter des différents lieux pour organiser leur mobilisation, notamment dans le contexte où la Bourse du Travail a été fermée, pour que la fac de Victoire devienne véritablement le lieu d’organisation et de coordination de la mobilisation.

Voir cette publication sur Instagram

Pétra étudiante en direct de la fac occupée de Bordeaux Montaigne, fait le point sur la situation dans la jeunesse à la veille de la grève du 5 décembre. Elle nous parle notamment de la précarité qui frappe la jeunesse de tous points de vue et s'est illustrée par un nouveau drame aujourd'hui avec le suicide d'un étudiant dans son école à Bordeaux. . #greve5decembre #greve #5decembre #laprecaritetue #fac #facoccupée #bordeaux #bordeauxmontaigne #bordeauxvictoire #universite #bloquetonlycee #bloquetafac

Une publication partagée par Révolution Permanente (@revolutionpermanente.fr) le


Facebook Twitter
Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social

« On demande le retrait total de la réforme », 300 étudiants en AG à Tolbiac contre le tri social


Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis

Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis


Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

1 étudiant sur 10 s'est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l'enquête du Poing Levé !

1 étudiant sur 10 s’est déjà retrouvé sans logement pendant ses études, révèle l’enquête du Poing Levé !

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Les étudiant-es vivent en moyenne avec 718 € par mois, révèle l'enquête du Poing Levé

Les étudiant-es vivent en moyenne avec 718 € par mois, révèle l’enquête du Poing Levé