^

Politique

« Marche des Libertés »

3000 personnes à Montpellier : une manifestation réussie contre la Loi sécurité globale

La semaine dernière, tout rassemblement avait été interdit, ce qui n'avait pas empêché quelques centaines de personnes de se rassembler sur la place de la Comédie contre la Loi sécurité globale. Ce samedi 12 décembre, une nouvelle « Marche des Libertés » était appelée et ce sont plus de 3000 personnes qui ont défilé dans les rues.

samedi 12 décembre 2020

À Montpellier, toutes les manifestations contre la Loi sécurité globale depuis le début du mouvement ont mobilisé à chaque fois entre plusieurs centaines et plusieurs milliers de personnes, avec un point culminant à 5 000 manifestants le 28 novembre dernier. La semaine dernière, samedi 5 décembre, le Préfet de l’Hérault avait interdit toute manifestation ou rassemblement, sous prétexte de protéger les commerçants du centre-ville. Cela n’avait pas empêché plusieurs centaines de manifestants de se rassembler pour une conférence de presse sur la place de la Comédie.

Ce samedi 12 décembre, une nouvelle « Marche des Libertés » était appelée par le collectif local contre la loi, composé d’associations et de partis politiques. Partie d’Antigone, elle a défilé vers le centre-ville, pour se terminer sur l’esplanade, avant qu’un petit cortège ne continue en manifestation sauvage. La manifestation a été marquée par une ambiance festive et combattive et la présence d’un nombre important de jeunes, mais aussi des cortèges de Gilets jaunes, du NPA, de l’UCL, des colleuses féministes, etc. Plusieurs pancartes et slogans ont rappelé la nécessité de s’opposer aux violences policières et au racisme dans leur ensemble, ainsi que d’exiger le retrait total de la loi. Une manifestation réussie qui a rassemblé plus de 3000 personnes.




Mots-clés

Loi sécurité globale   /    Manifestation   /    Montpellier   /    Violences policières   /    Politique