^

Politique

9 janvier. Au Havre, plus de 35 000 manifestants, les dockers et agents portuaires en première ligne

Au Havre, la mobilisation est très massive ce 9 janvier, journée de grève nationale interprofessionnelle. La CGT annonce 35 000 manifestants ce matin, soit quasiment autant que le 17 décembre. En première ligne, des milliers de dockers, d’agents portuaires, de salariés de l’industrie, très fortement mobilisés.

jeudi 9 janvier

Au Havre, la mobilisation est très importante ce 9 janvier, journée de rentrée de la grève nationale interprofessionnelle. Près de 35 000 manifestants ont été comptabilisés par la CGT soit presque autant que le 17 décembre qui avait vu manifester 37 000 personnes. Des milliers de Dockers du Port du Havre et des agents portuaires, et salariés de l’industrie, et cheminots, étaient présents en première ligne.

Pour ce 9 janvier, un cortège principal regroupant la majorité des manifestants est parti en provenance de Franklin mené par l’UL du Havre. Il a été rejoint par un second cortège, parti d’Harfleur (entre 1 000 et 1 200 selon la CGT), à l’initiative de l’UL d’Harfleur, de stade Deschaseaux. Les manifestations se sont élancées à 10h pour rentrer en jonction.

Les dockers et les agents du port sont partis en cortège du Grand port maritime du Havre pour rejoindre la manifestation. Une action de grève « port mort » a été votée pour 72h. « Il faut généraliser cette colère »

Dans le département, ce sont environ 30% d’enseignants grévistes comptabilisé par le syndicat SNUipp-FSU. D’autres secteurs comme les pompiers sont très mobilisés et ont pris la tête du défilé. Une action sur les rails a eu lieu.

Tôt ce matin, près du Havre, environs 200 manifestants, militants de la CGT et quelques Gilets Jaunes ont bloqué le rond-point de la Brèque, au niveau de l’échangeur, à Harfleur, créant également des bouchons. Comme l’affirme le site actu.frDans la ZI de Notre-Dame-de-Gravenchon, des manifestants ont aussi occupé « plusieurs ronds-points qu’au niveau de l’usine Chevron Oronite à Gonfreville. Les bacs de Quillebeuf et de Duclair sont à l’arrêt. »




Mots-clés

Le Havre   /    Politique