^

Politique

Justice politique

Acharnement politique : la détention de Antonin Bernanos prolongée de 4 mois

Alors que le juge des libertés et de la détention avait prononcé sa libération, et suite à un appel du Parquet, Antonin Bernanos est renvoyé en détention pour quatre mois. Famille, proches et militants dénoncent l'acharnement politique.

mardi 13 août

Le 2 août dernier une ordonnance de libération était prononcée par une juge des libertés et de la détention, le militant aurait donc dû être libéré et placé sous contrôle judiciaire avec bracelet électronique. Or, suite à un appel du Parquet, le militant antifasciste Antonin Bernanos a vu sa détention prolongée. Comme le rapporte Libération, ses soutiens, dénoncent un "procès politique". Le collectif de soutien Libérons-Les met en avant une « répression d’Etat » et « un acharnement judiciaire ».

Antonin Bernanos, étudiant en sociologie de 25 ans est en détention provisoire depuis le 18 avril et mis en examen pour « violences en réunion n’ayant pas entraîné d’incapacité » et « vol avec violences ayant entraîné une incapacité supérieure à huit jours ». Des faits dont il nie être coupable.

Après l’annonce de la cour d’appel de Paris, son avocat, Me Arié Alimi s’est indigné : « Plus rien ne peut nous étonner s’agissant du traitement réservé à Antonin Bernanos ». Il y a quelques jours déjà, il pointait du doigt « un choix politique du parquet ».

Face à une Justice politique qui s’efforce de briser ceux qui se soulèvent, réclamons la libération immédiate d’Antonin Bernanos !

Crédit photo : Video Libérons-Les




Mots-clés

#JusticeDeClasse   /    Violences policières   /    Extrême-droite   /    Répression   /    Politique